Démoniaque présence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démoniaque présence
Titre original La Casa 4 : Witchcraft
Réalisation Fabrizio Laurenti
Scénario Harry Spalding
Daniele Stroppa
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 96 minutes
Sortie 1988

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Démoniaque présence (La Casa 4 : Witchcraft) est un film fantastique italien réalisé par Fabrizio Laurenti, sorti en 1988.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une famille se rend sur une petite île pour y découvrir l'hôtel qu'ils viennent d’acquérir. La fille, qui est enceinte, a eu d'étranges rêves au sujet de cet hôtel et son petit frère Tommy raconte des histoires inquiétantes au sujet d'une vieille femme habillée en noir. Sur place, ils découvrent qu'un couple a pris possession des lieux pour effectué des recherches sur le mythe d'une mystérieuse sorcière qui hanterait les lieux. A cause d'une tempête, ils se retrouvent coincés dans l'hôtel et d'étranges événements commencent à apparaitre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien avec la saga Evil Dead[modifier | modifier le code]

En Italie, le film Evil Dead sort sous le titre La Casa (« La Maison » en français). Evil Dead 2 est logiquement intitulé La Casa 2. Pour capitaliser sur le succès des films de Sam Raimi, le film La Casa 3 : Ghost House est produit. Il sortira en 1988, en France sous le titre La Maison du cauchemar. Officiellement, ce film n'a aucun lien avec la saga Evil Dead. La Maison du cauchemar sera suivi de Démoniaque présence (La Casa 4 : Witchcraft, 1988) et Au-delà des ténèbres (La Casa 5 : Beyond Darkness, 1990).

Bien que n'ayant aucun lien avec tous ces films, House 2 : La Deuxième Histoire (1987) et House 3 (1989) seront rebaptisés respectivement La Casa 6 et La Casa 7 pour leur sortie en Italie[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]