Cycle transcritique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la thermodynamique
Cet article est une ébauche concernant la thermodynamique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le cycle transcritique est un cycle thermodynamique dans lequel le fluide utilisé peut se trouver en dessous et au-dessus de son point critique.

La réfrigération utilisant le CO2 (R-744) comme fluide réfrigérant est un exemple d’utilisation d’un cycle transcritique. La température critique assez basse du CO2 (31 °C) impose l’utilisation d’un cycle supercritique, et donc de très fortes pressions, pour pouvoir dissiper la chaleur dans un environnement extérieur où règnent des températures supérieures à 15 ou 20 °C.

Le cycle transcritique moderne a été développé entre 1988 et 1991 par le chercheur norvégien Gustav Lorentzen (1915-1995) et son équipe[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Shecco Synergies, Hydro, Oslo 2003. www.shecco.com