Joseph Crocé-Spinelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Croce-Spinelli Joseph)
Joseph Croce-Spinelli
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 29 ans)
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction
Croce-spinelli-sivel.jpg
Vue de la sépulture.

Joseph Eustache Crocé-Spinelli, né à Monbazillac le et mort le au cours d’une ascension, est un ingénieur et aéronaute français.

Biographie[modifier | modifier le code]

La Descente du Zénith

Élève de l’École centrale des arts et manufactures de Paris (1866), il est l'inventeur d'un vélocipède nautique, ancêtre du pédalo et d'un tapis roulant électrique. En parallèle, le , avec Théodore Sivel, il effectue son premier vol en ballon à bord de L’Étoile polaire[1] et atteint l'altitude de 7 300 mètres.

Les 23 et , il participe au vol record de durée du Zénith (22 h 40) et effectue alors des observations de spectrométrie, d'hygrométrie, de mesure de l'électricité et de la température de l'atmosphère[1].

Lors d'un des expériences, il meurt asphyxié le , avec Théodore Sivel lors d'une nouvelle ascension à bord du Zénith, après quatre heures de vol, au cours de laquelle seul Gaston Tissandier (1843 - 1899) survivra. Le ballon s'écrase au lieu-dit Les Héraults, près de Ciron dans l’Indre[1]. Crocé-Spinelli et Sivel n'ont pu supporter la basse pression atmosphérique et sont morts de la rupture des vaisseaux capillaires du poumon[1].

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise, section 71, sous un gisant exécuté par le statuaire Alphonse Dumilatre qui le représente allongé sur le dos tenant par la main son malheureux camarade Sivel.

Une voie du 14e arrondissement de Paris, la rue Crocé-Spinelli, a reçu son nom en 1896 et un monument en colonne rappelle l'accident à Ciron[1].

Jules Verne l'évoque à diverses reprises dans son roman Robur le Conquérant (chapitre II)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Alexandre Tarrieu, Dictionnaire de biographie, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 226

Liens externes[modifier | modifier le code]