Théodore Sivel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Théodore Sivel
Sivel.png
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité

Théodore Sivel (1834-1875), officier de marine, est un aéronaute né au mas Pigné, à Sauve dans le Gard, mort en vol.

Le 22 mars 1874, avec Joseph Crocé-Spinelli, il réalise une ascension en ballon (l'Étoile polaire) à une altitude de 7 400 mètres, de l'usine à gaz de La Villette à Bar-sur-Seine. Cette ascension permit de tester l'utilisation de l'oxygène (appareillage mis au point par Paul Bert) et de faire des observations astronomiques au moyen d'un appareil construit par Jules Janssen.

Les 23 et , il participe au vol record de durée du Zénith (22h40).

Funérailles des aéronautes Sivel et Crocé-Spinelli.
Tombe au Père-Lachaise.

Le 15 avril 1875, il meurt à Ciron avec Crocé-Spinelli, lors d'une nouvelle ascension destinée à battre le record d'altitude à bord du Zénith, à laquelle seul Gaston Tissandier (1843 - 1899) survivra.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise, section 71, sous un gisant exécuté (1878) par le statuaire Alphonse Dumilatre qui le représente allongé sur le dos tenant par la main son malheureux camarade de vol.

Hommage[modifier | modifier le code]

  • Une rue du XIVe arrondissement de Paris a été nommée rue Sivel en 1896.
  • Une place de son village natal porte son nom ; une plaque est apposée sur sa maison natale. En 1975, un ballon a été lancé depuis le stade de Sauve pour célébrer le centenaire de la mort de l'aéronaute.

Liens externes[modifier | modifier le code]