Crimes du cœur (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Crimes du cœur
Benedicta Boccoli (Babe), Paola Bonesi (Lenny) et Fulvia Lorenzetti (Meg)Crimini del Cuore, théâtre Saint Babylas[1] de Milan, 1er mai 2015.
Benedicta Boccoli (Babe), Paola Bonesi (Lenny) et Fulvia Lorenzetti (Meg)
Crimini del Cuore, théâtre Saint Babylas[1] de Milan, .

Auteur Beth Henley
Genre Humour noir
Nb. d'actes 2
Dates d'écriture 1978
Version originale
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine États-Unis
Date de création
Lieu de création Actors Theatre of Louisville, Louisville

Crimes du cœur (Crimes of the Heart) est une pièce de théâtre américaine en deux actes de la dramaturge et actrice américaine Beth Henley. Pour cette comédie écrite en 1978 et initialement intitulée Crimes de passion (Crimes of Passion), Beth Henley s'est inspirée d'une part de ses relations avec ses sœurs[2] et d'une anecdote familiale, concernant la disparition puis la recherche dans les bois de son grand-père, sans pour autant que l'argument soit autobiographique[3], et d'autre part la structure des Trois Sœurs de Tchekov, en limitant tant le nombre d'acteurs que celui des accessoires[4], et en n'utilisant qu'un seul décor, afin d'en permettre la représentation par des troupes ne disposant que d'un petit budget[5]. La pièce a d'abord été soumise à plusieurs théâtres régionaux californiens, sans succès[5]. Elle est ensuite présentée à l'Humana Festival of New American Plays (en), en même temps que près de quatre mille autres pièces concurrentes, gagne la compétition, et se trouve donc produite pour la première fois à l'Actors Theatre of Louisville en février 1979[6]. Les critiques du Village Voice et de Time ne sont toutefois que modérément positives[5]. C'est seulement à partir de 1980 que la pièce commence à avoir du succès au Manhattan Theatre Club, où elle remporte le prix Pulitzer et le New York Drama Critics' Circle Award[7],[8],[9],[10]. Un film est tiré de la pièce en 1986.

La pièce est jouée à Paris en 1987 au théâtre La Pépinière, mise en scène par François Bourgeat, avec Élisabeth Depardieu, Tonie Marshall et Ann-Gisel Glass.

Trame[modifier | modifier le code]

Lenny, une jeune femme encore nubile vit à Hazlehurst (Mississippi) où elle s'occupe de son grand-père malade.

Un jour, les deux sœurs de Lenny arrivent chez elle avec leurs problèmes. Babe a le cœur perturbé car elle a tiré sur son mari violent et est maintenant amoureuse d'un garçon de quinze ans tandis que Meg a vainement tenté de devenir chanteuse.

Chaque sœur est obligée de faire face aux conséquences des crimes de cœur qu'elle a commis.

Mille souvenirs tristes et joyeux sont ramenés et les trois sœurs se retrouvent réunies comme jamais.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Babe, Lenny et Meg, les trois sœurs
  • Barnette Lloyd, avocat qui défend Babe
  • Doc Porter, ex-fiancé de Meg
  • Chick Boyle, cousine des trois sœurs

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Valeria Prina, « Crimini del cuore visto al San Babila », http://www.spettacolinews.it,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Carolyn Casey Craig, Women Pulitzer Playwrights: Biographical Profiles and Analyses of the Plays, McFarland, (lire en ligne), p. 144
  3. (en) John Griffin Jones, Mississippi Writers Talking: Interviews with Eudora Welty, Shelby Foote, Elizabeth Spencer, Barry Hannah, Beth Henley, vol. 1, University Press of Mississippi, (lire en ligne), p. 184
  4. Henley avait même envisagé de ne pas montrer la découpe du gâteau dans la dernière scène afin que ce dernier puisse plus facilement être réutilisé.
  5. a b et c (en) Gene A. Plunka, The Plays of Beth Henley: A Critical Study, McFarland, (lire en ligne), p. 12-13
  6. (en) « Crimes of the Heart », sur Actors Theatre
  7. (en) John Simon, « Sisterhood is beautiful », New York Magazine,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Frank Rich, « The Theater: Beth Henley's 'Crimes of the Heart': Unvarnished Laughs », New York Times,‎
  9. (en) Ernio Hernandez, « Roundabout Shifts Crimes of the Heart Opening to Valentine's Day », playbill.com, (consulté le 10 mai 2015)
  10. (en) Mel Gussow, « Critics' Award to 'Aloes' and 'Crimes of the Heart' », New York Times,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Beth Henley, Crimes of the Heart, Dramatists Play Service Inc, (lire en ligne), p. 3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :