Benedicta Boccoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Benedicta Boccoli
Benedicta-boccoli-2013.JPG
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Site web

Benedicta Boccoli, née à Milan (Italie) le , est une actrice et animatrice de télévision italienne[1].

« Une déesse vaporeuse et lunaire à demi entre le souvenir de Assia Noris dans les comédies de Mario Camerini et l’admiration pour le tip-tap d'Eleanor Powell »

— Il Giornale[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Milan (Italie) le , Benedicta Boccoli emménage à Rome avec sa famille pendant son enfance[3]. Elle est la sœur de l’actrice Brigitta Boccoli.

Elle commence sa carrière artistique avec le programme Pronto, chi gioca?, dans les années 1980. Depuis, elle travaille à la télévision et, aujourd'hui, principalement pour le théâtre.

Durant les années 1990, elle a été l'épouse de l'acteur Maurizio Micheli, avec qui elle a vécu onze ans[4].

Giorgio Albertazzi la décrit comme l’« Artistissima »[2],[5],[6].

Tous les lundis, en collaboration avec Massimiliano Giovanetti, elle écrit dans le quotidien Il Fatto Quotidiano le journal intime d'une adolescente des années 1980, Cosa resterà.

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

  • Depuis février 2005, elle anime un programme sur RTL 102.5 le soir, durant le week-end
  • Depuis mai 2011, elle travaille avec Paolo Notari dans le programme Métro, en nocturne sur Radio1 Rai. De septembre 2011 à décembre 2012, ils ont joué le programme Check-in
  • 2013 : Figure, figurine, figuracce, écrit et mis en scène par Benedicta Boccoli, Radio1 Rai

Autres images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]