Coronilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les coronilles (du latin Coronilla) forment un genre composé d'une demi-douzaine d'espèces de la famille des Fabaceae.

Phytonymie[modifier | modifier le code]

Le genre doit son nom au latin corona signifiant "couronne" en référence à l'inflorescence en ombelle[1].

Toxicité[modifier | modifier le code]

Toutes les coronilles doivent être considérées comme toxiques en raison de la présence, surtout dans les graines, d'hétérosides cardiotoxiques proches de ceux de la digitale (coronilloside, hyrcanoside), et dans les fleurs d'un alcaloïde, la cytisine[2].

Confusion possible[modifier | modifier le code]

Les coronilles herbacées ressemblent à des vesces mais leurs feuilles composées ne sont pas terminées par une vrille. Les coronilles arbrisseaux pourraient être confondues avec le genêt à balais dont les boutons floraux sont parfois conservés dans le vinaigre comme les câpres et les graines torréfiées utilisées comme succédané du café[2].

Principales espèces (flore française)[modifier | modifier le code]

D'autres espèces ont été déplacées du genre Coronilla. C'est le cas notamment des espèces suivantes :



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolites, éditions Quæ, , p. 50
  2. a et b François Couplan, Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, Delachaux et Niestlé, , p. 359

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]