Contrapàs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Contrapàs

Le contrapàs est une ancienne danse traditionnelle catalane interprétée par les anciennes cobles sardanístiques. On prétend qu'il est une survivance des danses grecques antiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

La particularité du contrapàs est qu'il est uniquement dansé par des hommes, en cercle non fermé. La partition du contrapàs alterne les mesures binaires et ternaires.

Petit à petit, les femmes entrèrent dans la danse, et le seul lieu où l'interdiction subsista était Prats-de-Mollo-la-Preste.

De nos jours le contrapàs est complètement tombé en désuétude et remplacé par la sardane. À Prats-de Mollo-la-Preste (Haut-Vallespir), le contrapàs est encore dansé dans la plus pure tradition, où cette danse est exécutée uniquement par des hommes, à l'occasion des fêtes du village, pour la fête de l'Ours et quelquefois pour des manifestations culturelles catalanes dans toute la Catalogne.

Ne pas confondre ce contrapàs (dit llarg en catalan, long) avec le corpus d'autres danses qui peuvent prendre ce nom. Par exemple, à Serralongue (Pyrénées-Orientales) si dans les années 1880, lors des festivités de la Saint-Éloi d'été le 25 juin, on faisait danser le contrapàs aux mulets sur l'air de La Marseillaise[1] c'était dans le sens premier de Contrapàs, c'est-à-dire contre-pas, les danseurs repartant dans le sens opposé de la dernière tirade chorégraphique.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricio Cardenas, « Danse des mulets à Serralongue en 1881 », sur Vieux papiers des Pyrénées-Orientales, (consulté le 19 août 2017).