Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence
image illustrative de l’article Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence

Auteur Montesquieu
Pays France
Genre Essai historique
Date de parution 1734
Nombre de pages 277

Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, également connu sous le titre Grandeur et décadence des Romains, est une œuvre de Montesquieu, rédigée en 1734, évoquant la Rome antique, ses forces politiques, ses abus et les causes de sa chute.

Cet ouvrage va inspirer nombre d’esprits de son temps, dont sans doute Edward Gibbon qui développera fortement le sujet en 1776 dans son Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain.

Quatorze ans après sera publié De l'esprit des lois, ouvrage maître des Lumières au XVIIIe siècle, où Montesquieu entreprend une réflexion philosophique sur l'histoire romaine.

Cet ouvrage a une grande importance sur le plan historiographique, car il a contribué à structurer ultérieurement la chronologie en grandes périodes : Antiquité, Moyen Âge, Renaissance et début des temps modernes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Edition à Amsterdam en 1762, aux dépens de François Grasset. Reliure aux trois clés, deux aigles et coquille Saint Jacques sans nom d'auteur, suivi d'un dialogue de Sylla et d'Eucrate. Ex libris

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]