Conseil pontifical de la culture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant le Vatican
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et le Vatican.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Conseil pontifical de la culture est un dicastère (organisme de la curie romaine) créé par le pape Jean-Paul II le 20 mai 1982.

Le nouveau siège du dicastère se trouve rue de la Conciliation à Rome.

Activités[modifier | modifier le code]

Il décerne chaque année, avec le Conseil pontifical pour les communications sociales, le prix Robert-Bresson à la Mostra de Venise.

Par le motu proprio Pulchritudinis fidei du 30 juillet 2012, le pape Benoît XVI a unifié la Commission pontificale pour le patrimoine culturel de l'Église avec le Conseil pontifical pour la culture[1], cette disposition est entrée en vigueur le 3 novembre suivant, mettant fin à la commission.

Le 10 novembre 2012, Benoît XVI crée l'Académie pontificale de la latinité et la place sous la responsabilité du Conseil pontifical de la culture.

Présidents[modifier | modifier le code]

Portrait Armoiries Présidence Titulaire Notes
Sin foto.svg Shield of Gabriel-Marie Garrone.svg 1982 à 1988 Gabriel-Marie Garrone
Drapeau de la France France
Paul Poupard par Claude Truong-Ngoc août 2015.jpg Shield of Paul Poupard.svg 1988 à 2007 Paul Poupard
Drapeau de la France France
Gianfranco Ravasi (cropped).jpg Shield of Gianfranco Ravasi.svg depuis 2007 Gianfranco Ravasi
Drapeau de l'Italie Italie

Secrétaires[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Benoît XVI, « PULCHRITUDINIS FIDEI », sur cultura.va,‎ (consulté le 20 avril 2015)
  2. Radio Vatican, « Au Vatican, une mutation de la communication à la culture », sur fr.radiovaticana.va,‎ (consulté le 19 décembre 2015)