Conseil de l'Entente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les États fondateurs (+ le Togo en jaune)

Le Conseil de l'Entente est une organisation de coopération régionale d'Afrique de l'Ouest, à finalité principalement économique, créée en mai 1959.

Les pays fondateurs sont le Dahomey (actuel Bénin), la Haute-Volta (actuel Burkina Faso), la Côte d'Ivoire et le Niger. Ils ont été rejoints par le Togo en 1966.

Le Conseil est né de l'éphémère Union Sahel-Bénin, elle-même créée par les quatre membre originels du Conseil en tant que successeur partiel à la fédération régionale de colonies de l'Afrique-Occidentale française (AOF). L'union douanière de l'ouest africain formé par ces 4 états et le Mali en mai 1959 est l'ancêtre de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest[1].

Depuis 1966, le Conseil s'est doté d'un secrétariat administratif permanent situé à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Un fonds d'entraide et de garantie des emprunts permet de soutenir les membres les plus défavorisés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ahmed Mohamed Ghadhi, La longue marche de l'Afrique vers l'intégration, le développement et la modernité politique, L'Harmattan,‎ 2009, 572 p., p. 76

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurent Bado, Le contrôle juridictionnel de l'administration dans les États du Conseil de l'Entente, 1981 (thèse de 3e cycle de l’Université de Bordeaux I)
  • Denis Fadda, La Coopération au sein du Conseil de l'Entente 1971, 91 p. (mémoire de l’Université de Paris X)
  • Marthe Gravier, Les États du Conseil de l'Entente, 1963, 185 p. (thèse de l’Université de Paris)
  • Rose Hontcheu Noumowe, Stratégies de développement des pays candidats au processus d'intégration économique en Afrique noire : une application aux Etats membres du Conseil de l'Entente, 1981 (thèse de l'Université d'Aix-Marseille II)
  • Michel Kafando, Les États du Conseil de l'Entente (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Niger, Togo) et les pays de l'Est : de l'hostilité idéologique à l'ouverture diplomatique (1960-1990), 1990 (thèse de Université de Paris I)
  • Adonit Gaetan Manouan, L'Évolution du Conseil de l'Entente, 1974, 262 p. (thèse de l'Université de Paris I)
  • Amoussa H. Océni, La protection des forêts et de la faune en Afrique francophone : le cas du Bénin et des autres pays du Conseil de l'Entente, 1989, 492 p. (thèse de l’Université de Bordeaux I)
  • Lambert Yameogo, Les Groupements régionaux africains : le Conseil de l'Entente, l'OCAMM (Organisation commune africaine malgache et mauricienne), obstacles ou possibilités à la réalisation de l'unité africaine ?, 1979 (thèse de l'Université de Paris IV)