Commissionnaires du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Commissionnaires du Québec
logo de Commissionnaires du Québec
Logo des Commissionnaires

Création 1925
Slogan Solution en sécurité
Siège social Montréal
Drapeau du Canada Canada
Direction Marc Parent
Site web commissionnairesquebec.ca

Le Corps canadien des commissionnaires est une société de sécurité canadienne à but non lucratif créée pour fournir de l'emploi à d'anciens militaires. Commissionnaires du Québec (officiellement le Corps canadien des Commissionnaires - Division du Québec) est l’une des divisions de la société offrant les services des Commissionnaires sur le territoire québécois[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Inspiré du modèle britannique (le Corps of Commissionaires), le Corps canadien des commissionnaires est né en 1925[2] de la volonté de trouver une nouvelle carrière professionnelle aux soldats et ex-militaires[3] ayant, entre autres, œuvré dans le cadre de la première guerre mondiale et pour lesquels, on pouvait craindre, les répercussions d'un trouble de stress post-traumatique, le désœuvrement suite à une carrière militaire très active[4]. En reconnaissance de l'initiative, le gouvernement du Canada a institué à la fin de la Seconde guerre mondiale, le principe du droit de premier refus à l'institution, à l'égard de tout appel d'offres en matière de protection de biens ou d'institutions de niveau fédéral[5].

Officiellement, le Gouverneur général du Canada est le protecteur, le parrain du Corps canadien des Commissionnaires[6].

Création 1925
Siège social Montréal, Québec, Canada
Activité Sécurité, enquête, services-conseils et protection, vérification des antécédents, cybersurveillance et sécurité de l'information
Site web http://commissionnairesquebec.ca/

Mode de fonctionnement[modifier | modifier le code]

À l'origine, les emplois consistaient généralement à assurer la protection des institutions gouvernementales fédérales. Depuis, la société a diversifié ses services, bien que tous liés à la sécurité (conciergerie, services conseils, filature, sécurité informatique) et le type de clients qu'elle peut desservir (ministère et organismes provinciaux, municipalités, sociétés de la Couronne et organisations para-gouvernementales, institutions à but non-lucratif, entreprises commerciales).

Jusqu'au début des années 2000, le personnel des Commissionnaires était essentiellement composé de vétérans, d'ex-militaires des Forces armées canadiennes ou d'ex-membres de la Réserve militaire canadienne et de la Gendarmerie royale du Canada. L'organisation s'est depuis ouverte aux membres des corps de police provinciaux et municipaux de même qu'aux membres civils.

Les commissionnaires ont un code de conduite inspiré en bonne partie de celui des militaires. Ainsi, après un certain nombre d'années au service de la société, les employés se voient décerner une médaille de long service, la Commissionaires Long Service Medal qui fait partie des ordres, décorations et médailles du Canada[7].

Spécificité de la Division du Québec des Commissionnaires du Canada[modifier | modifier le code]

Marc Parent, Chef de direction, Corps canadien des Commissionnaires - Division du Québec
Marc Parent, Chef de direction, Corps canadien des Commissionnaires - Division du Québec

L'histoire du Corps canadien des commissionnaires est d'abord montréalaise avec sa création dans la métropole canadienne en 1925, avant l'expansion de l'organisation vers Toronto et Vancouver[8].

De nos jours, la division Commissionnaires du Québec reste l'une des plus importantes parmi les quinze (15) divisions du Corps canadien des Commissionnaires existant au Canada. Elle possède un siège social à Montréal et six (6) bureaux régionaux à travers la province; l'organisation compte sur plus de 3000 employés pour honorer ses mandats[9]. En juin 2018, la Division du Québec du Corps Canadien des Commissionnaires fut (en sus des organisations étatiques fédérales de sécurité et de protection impliquées) l'organisation non-étatique officielle à assurer la sécurité de l'organisation du Groupe des sept dont la réunion s'est tenue dans la région québécoise de Charlevoix[10].

Le chef de la direction actuel des Commissionnaires du Québec est Marc Parent, l'un des anciens directeurs du Service de police de la ville de Montréal[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-ca) Senate of Canada, « Senate of Canada - Subcommittee on Veterans Affairs », sur Senate of Canada (consulté le 22 août 2018)
  2. Zone Économie - ICI.Radio-Canada.ca, « Une nouvelle entreprise de sécurité s’installe dans la région », sur Radio-Canada.ca (consulté le 22 août 2018)
  3. « «Mission Emploi», un programme pour les ex-militaires cherchant une seconde «carrière» valorisante », 45eNord.ca,‎ (lire en ligne)
  4. Emploi et Développement social Canada, « Le gouvernement du Canada confirme le rôle du Corps canadien des commissionnaires - Canada.ca », sur www.canada.ca (consulté le 22 août 2018)
  5. « OACIQ | Bien comprendre la clause de premier refus R2.2, du formulaire obligatoire Annexe R – Immeuble », Site officiel organisme d'État,‎ (lire en ligne)
  6. « Mandat et histoire | Commissionnaires », sur www.commissionaires.ca (consulté le 22 août 2018)
  7. (en) Government of Canada, National Defence, « Commissionaires Long Service Medal », sur www.forces.gc.ca (consulté le 22 août 2018)
  8. « Commissionnaires du Québec - Chambre de Commerce et d'Industrie de Drummond », Chambre de Commerce et d'Industrie de Drummond,‎ (lire en ligne)
  9. « Des centaines d’agents privés au G7 », Le Soleil,‎ (lire en ligne)
  10. Elisa Cloutier, « Des effectifs justifiés, estime un ancien directeur du SPVM », Le Journal de Québec,‎ (lire en ligne)
  11. « Marc Parent à la tête des Commissionnaires pour le Québec à partir de septembre », Sécurité Québec,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]