Comma syntonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le comma syntonique est la différence entre le mi obtenue en empilant des quintes depuis do et le mi de la tierce pure do-mi

En théorie de la musique, le comma syntonique (appelé aussi comma majeur, comma naturel ou comma de Didymus[1]) est l'intervalle entre deux notes de rapport de fréquences 8180, soit environ 21,51 cents. C'est la différence entre une tierce pythagoricienne (de rapport 8164) de la gamme pythagoricienne et une tierce pure (de rapport 54).

Le comma syntonique est important dans les tempéraments mésotoniques, qui sont des compromis de l'accord pythagoricien afin d'améliorer la justesse des tierces.

Définitions[modifier | modifier le code]

Le comma syntonique est la différence entre

  • quatre quintes pures consécutives et deux octaves plus une tierce pure[2] ;
  • deux tons majeurs (diton ou tierce pythagoricienne) de rapport 8164, et une tierce pure de rapport 54 ;
  • quatre quintes pures (4 fois le rapport 32) et une tierce majeure pure (rapport 54) plus deux octaves ;
  • une octave plus une tierce mineure (rapport 125) et trois quartes pures (rapport 6427) ;
  • le ton majeur (rapport 98) et le ton mineur (rapport 109) ;
  • une sixte majeure pythagoricienne (rapport 2716) et une sixte majeure pure (rapport 53).

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Syntonic comma » (voir la liste des auteurs).

  1. Asselin 2000, p. 37
  2. Abromont 2001, p. 335

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Yves Asselin, Musique et tempérament, Éditions JOBERT, , 236 p. (ISBN 2-905335-00-9)
  • Claude Abromont et Eugène de Montalembert, Guide de la théorie de la musique, Librairie Arthème Fayard et Éditions Henry Lemoine, coll. « Les indispensables de la musique », , 608 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-213-60977-5)