Comètes de Laval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Comètes de Laval

Logo du Comètes de Laval
Généralités
Surnoms les Comètes
Fondation 2005
Statut professionnel depuis 2006 dans la W-League
Couleurs en bleu foncé et bleu clair
Stade Stade du Centre sportif Bois-de-Boulogne
(800 places)
Siège 955, Avenue Bois-de-Boulogne
Laval
Championnat actuel W-League
Président Drapeau : Canada Philippe Ciarlo
Entraîneur Drapeau : Canada Lyonel Joseph
Joueur le plus capé Amy Walsh
Site web lavalcometes.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Les Comètes de Laval sont un club de soccer féminin canadien représentant la région de Laval, dans la banlieue nord de Montréal au Québec. Les Comètes jouent dans la Division centrale de la Conférence Centrale[1]de la USL W-League. Les couleurs du club sont le blanc, bleu foncé et le bleu clair.

Histoire du club[modifier | modifier le code]

Les Comètes de Laval sont fondée en 2005 par Pierre Marchand (un homme d'affaires de Laval), après la disparition du Montréal Xtreme (en) (2004) et des Dynamites de Laval (en) (1997-2001). À Pierre Marchand se joignent 3 partenaires: l'Impact de Montréal, la Fédération de soccer du Québec et le Centre sportif Bois-de-Boulogne. Ceci afin d'assurer la viabilité financière du nouveau club féminin pour une période minimale de trois ans[2]. Le club est créé en tant qu'organisme à but non lucratif[3]. En octobre 2005, les contacts sont établis avec la W-League pour une nouvelle franchise. En novembre 2005, un concours est lancé pour trouver un nom à la nouvelle équipe: Des centaines de noms sont soumis au concours. Les 3 partenaires et Pierre Marchand optent pour le nom des Comètes de Laval[4]. En janvier 2006, le club confirme le premier sponsor majeur qui se joint à l'équipe (la bière Grolsch). La présentation des couleurs de l'équipe et des premières joueuses sous contrat a lieu le 8 mars 2006[5],[6]. L'organisation des Comèet est légalement un OBNL qui a pour but la promotion du soccer féminin et le développement des joueuses.

Amy Walsh, ancienne joueuse emblématique du club

Parcours en W-League[modifier | modifier le code]

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Un peu plus d’une trentaine de joueuses sont présentes au premier camp d’évaluation des Comètes. Dans ce lot, quelques filles du défunt club Montréal Xtreme (en), mais surtout des jeunes joueuses qui tentent de se faire remarquer. Les Comètes connaissent un bon départ: 4 victoires et 2 nuls. Puis les choses se compliquent à la mi-saison[7] : 2 défaites coûteuses (1-2 et 0-3) contre le Fury d'Ottawa et un mauvais match piège (1-2) contre le Lady Voltage du Vermont (en) empêchent les Comètes de se qualifier pour les séries éliminatoires de fin de saison. Elles terminent troisième (21 points) au classement de leur division derrière le Fury d'Ottawa (31 points) et les Lady lynx de Toronto (25 points)[8].

Saison 2007[modifier | modifier le code]

Malgré un bon début de saison ( 4 victoires dans les 5 premiers matchs ) les blessures se multiplient chez les Comètes: Sandra Couture, Josée Bélanger et Anne-Marie Lapalme doivent s'absenter du jeu pour une longue période. Les Comètes s'inclinent à deux reprises devant le Fury d'Ottawa et glissent au troisième rang de leur division[9]. Les défaites s'accumulent: 1-2 contre le Lady Voltage du Vermont[10] et 0-2 contre le Raven Women de Rochester[11]. Une victoire[12] et un match nul[13] contre le Lady Lynx de Toronto permettent aux Comètes de terminer la saison au troisième rang de la division avec 22 points (7-1-4), derrière Toronto (23 points) et Ottawa (34 points)[14] et ainsi participer pour la première fois de leur histoire aux séries de fin de saison. Car cette année, les équipes terminant dans les trois premières positions du classement de la division peuvent accéder aux séries de fin de saison[15]. Les Comètes sont éliminée 1-3 par le Lady Lynx lors de la demi-finale de conférence[16].

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Avec un départ presque parfait de sept victoires et une défaite, l’équipe semble avoir beaucoup de profondeur à l’attaque cette saison[17]. Les Comètes se rapprochent du premier rang dans leur division. La suite s’annonce toutefois décevante car elles vivent deux défaites consécutives aux mains du Fury d’Ottawa et du Lady Lynx de Toronto[18]. Deux victoires durant le dernier week-end de la saison leur attribuent le troisième rang de la division Nord[19]et une qualification pour les séries éliminatoires. Une victoire inattendue 2-0 lors du match barrage de première ronde à Toronto leur permet de participer à la demi-finale de conférence[20] mais le FC Indiana est trop fort et élimine facilement les Comètes 1-5 pour accéder à la finale de la Conférence centrale de la W-League.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Les Comètes débutent leur saison avec un nouvel entraîneur (Lyonel Joseph) et affrontent en deux matchs aller-retour leurs nouvelles rivales québécoises, l’Amiral SC de Québec. Malheureusement, deux défaites pour les Comètes[21],[22]. Après un début de saison difficile, les choses se replacent grâce à une victoire contre les Ravens women de Rochester et un beau match nul conte le Fury d'Ottawa[23]. Puis les Comètes de Laval sont sur une lancée avec plusieurs victoires[24].Mais le départ des Cynthia Leblanc, Geneviève Richard, Rachel Lamarre, Danica Wu, Sansar Bahar et Nkem Ezurike pour le Camp de l'Équipe nationale canadienne des moins de 20 ans en vue du tournoi CONCACAF pour une qualification du Canada au Mondial féminin U-20 de 2010 donnent un coup fatal à la saison des Comètes. De plus les Comètes sont privées de Christina Julien, la meilleure butteuse de l’équipe[25], qui elle part pour le camp de l’équipe nationale du Canada. Le club ajoute alors en remplacement à son effectif de jeunes joueuses sans expérience. La fin de saison est difficile et les Comètes de Laval subissent leurs pires défaites de la saison face au Fury d’Ottawa[26] et au Buffalo Flash[27]. L'équipe termine 5e de sa division[28]et ne se qualifie même pas pour les séries éliminatoires de la ligue.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Les Comètes débutent la saison en force avec deux victoires face à leur rivale québécoise l’Amiral SC de Québec[29]. Les choses se compliquent par la suite avec une défaite et deux nuls: un maigre deux points sur une possibilité de neuf. L'équipe joue ses matchs de mi-saison sans la présence des Sarah Robbins, Julie Casselman, Vanessa Legault-Cordisco, Constance De Chantal-Dumont, Catherine Charron-Delage toutes au camp national des Canadiennes moins de 20 ans (U-20). Mais avec deux nuls 0-0 (le 11 juillet) et 1-1 (le 14 juillet) contre la puissante équipe d'Ottawa, le classement devient très serré entre le Fury, le Lady Lynx, l'Amiral et les Comètes[30]. Il faut attendre le dernier match du calendrier pour connaître le classement final et les qualifiées pour les séries de fin de saison. Ainsi une victoire de 3-1 contre les Raven Women de Rochester combinée avec une défaite de l’Amiral de Québec face au Fury d’Ottawa donnent la chance aux Comètes de terminer troisième[31] et de participer aux éliminatoires pour une troisième fois en cinq ans. Malheureusement, la saison des Comètes s'arrête au premier tour avec une défaite de 0-2 face au Lady Lynx de Toronto[32].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Les Comètes amorcent leur 6e saison de brillante façon en récoltant 13 points sur 18: À la mi-saison, elles sont au deuxième rang de la Division des Grands Lacs tout juste derrière le Fury d'Ottawa[33]. Elles devancent l'Amiral SC de Québec et les Lady Lynx de Toronto au classement général. Mais les Comètes connaissent des ennuis dans la seconde moité de leur saison (une fiche peu enviable d’une seule victoire, trois échecs et deux nulles)[34],[35],[36]. En fin de saison, les Comètes terminent de justesse au deuxième rang du classement général[37],[38] et elles se qualifient pour les séries éliminatoires[39]: Le 23 juillet, elles sont battues 1-3 par l’Amiral SC de Québec en demi-finale de conférence [40]. Dans l'autre demi-finale, le grand Champion de la saison, le Fury d'Ottawa[41],[42] élimine 4-0 les Lady Lynx de Toronto[43],[44]. Les deux vainqueurs des demi-finales Ottawa et Québec s’affrontent en finale de conférence le 24 juillet. C'est le carnage: Ottawa vainc Québec 6-0 [45],[46]. Le Fury d'Ottawa se qualifie ainsi pour le carré d'as de la W-League avec les vainqueurs des autres conférences[47]. La saison est terminée pour les Comètes[48] et la direction du club en fait un bilan positif: «Avec onze filles de 2010 qui n’étaient plus là, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe était en reconstruction. Il y a eu de belles révélations, comme Virginie Rousseau, Claudiane Tremblay et Kylie Davis. Elles devraient devenir des piliers de l’équipe à long terme. Avec Pascale Pinard et Courtney Maitland-Wilkinson, nous avions une défense solide. Ce qui nous aurait fait du bien aurait été d’avoir plus de créativité dans l’axe du milieu de terrain et une attaquante puissante»[49],[50]

Intersaison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Pas moins de sept joueuses ayant portées l’uniforme des Comètes de Laval se retrouvent sur l'équipe nationale canadienne des moins de 20 ans pour les qualifications Concacaf de la Coupe du Monde féminine des moins de 20 ans.

Catherine Charron‐Delage
Constance de Chantal‐Dumont
Vanessa Legault‐Cordisco
Danica Wu
Nkem Ezurike
Kylie Davis
Amelia Pietrangelo

En mars 2012, l'équipe canadienne U-20 se rend en finale des qualifications Concacaf et gagne la médaille d'argent. Deux joueuses des Comètes de Laval se sont démarquées en marquant plusieurs buts chacune soit Catherine Charron‐Delage et Knem Ezurike.

saison 2012[modifier | modifier le code]

Les Comètes amorcent leur 7e saison avec deux nulles sur la route puis triomphent à leur domicile contre les Gryphons de London[51] et contre les Lady Lynx de Toronto. Et à la mi saison, deux autres victoires à l'extérieur accordent le premier rang de la Division Centrale aux Comètes[52]. Puis les choses se gâtent: Après avoir essuyé leur première défaite de la saison le 20 juin[53], 8 joueuses des comètes doivent quitter l'équipe pour participer au camp d’entraînement de l’équipe nationale féminine du Canada des moins de 20 ans[54],[55] . Ceci en préparation pour la Coupe du Monde féminine des moins de 20 ans au mois d'aout 2012 au Japon. Les absentes ne seront de retour qu'au tout début des séries éliminatoires dans la W-League[56].

La troupe doit alors resserrer les rangs et combler les vides. De nouvelles joueuses issus de la Ligue de soccer élite du Québec sont recrutées par le club. Les Comètes connaissent une séquence de trois défaites puis un verdict nul[57]. Ces mauvais résultats font glisser l'équipe à la troisième position dans la Division centrale. La saison régulière se termine sur une victoire difficile contre les Ravens Women de Rochester [58] pourtant classées au 6e rang de la Division Centrale.

Après avoir terminé la saison régulière en troisième place de la division Centrale, avec une fiche de six victoires, trois défaites et trois matchs nuls[59], les comètes se qualifient et peuvent participer aux séries éliminatoires[60] . Dans un premier temps, elles affrontent le 21 juillet les Lady Lynx de Toronto en demi-finale du championnat de conférence. Gagnantes 3-1 sur les Lady Lynx[61], les Comètes disputent la finale de la Conférence Centrale le lendemain, sur le même terrain, contre la vainqueure de l’autre demi-finale, l'Amiral SC de Québec[62]. Dans cette finale toute québécoise, les Comètes sont les premières à s'inscrire au pointage, à la 10e minute, alors que l'attaquante Eva Thouvenot-Hébert complète une passe de Valérie Sanderson, sur un corner. La réplique de l'Amiral de Québec vient 20 minutes plus tard lorsque la défenseure centrale Frédérique Paradis, redirige avec sa tête une frappe d Audrey Lagarde (également sur un corner). C'est toujours l'égalité de 1-1 après le temps réglementaire de 90 minutes. Il faut aller en prolongation pour dénouer l'impasse. Après 120 minutes de jeu, c'est encore l'égalité 1-1 entre les Comètes et l'Amiral de Québec. L’Amiral triomphe finalement 5-4 aux tirs au buts[63] et élimine les Comètes d'une participation au Final Four de la W-League[64],[65].

Bilan général[modifier | modifier le code]

Année Ligue Conférence Division Saisons régulières Séries éliminatoires
2006 USL W-League Conférence du nord-est Division du Nord Termine 3e /sur 7 Non qualifié
2007 USL W-League Conférence du nord-est Division du Nord Termine 3e /sur 6 Perd en première ronde éliminatoire
2008 USL W-League Conférence centrale Division du Nord Termine 3e /sur 8 Perd en demi-finale de Conférence centrale
2009 USL W-League Conférence centrale Division des Grands Lacs Termine 5e /sur 8 Non qualifié
2010 USL W-League Conférence centrale Division des Grands Lacs Termine 3e /sur 6 Perd en première ronde éliminatoire
2011 USL W-League Conférence centrale Division des Grands Lacs Termine 2 e /sur 7 Perd en demi-finale de Conférence centrale[66]
2012 USL W-League Conférence centrale Division Centrale Termine 3e Perd en finale de conférence

Effectif pour la saison 2012[modifier | modifier le code]

Les Comètes de Laval ont un large éventail de talents, plusieurs joueuses sont issus de la Ligue de soccer élite du Québec, d'autres jouent actuellement dans la Ligue universitaire de soccer du Québec. Quelques unes jouent pour l'équipe nationale canadienne des moins de 20 ans.

No. Nat. Position Nom du joueur
0 Drapeau du Canada G Valérie Labée
1 Drapeau d'Haïti G Ednie Limage
3 Drapeau du Canada D Cindy Walsh
5 Drapeau du Canada M Marie-Eve Jacques
6 Drapeau du Canada M Sarah Robbins
7 Drapeau du Canada M Kylie Davis
8 Drapeau du Canada M Constance De Chantal Dumont
9 Drapeau du Canada D Pascale Pinard
10 Drapeau du Canada A Catherine Charron-Delage
11 Drapeau du Canada M Vanessa Legault-Cordisco
13 Drapeau du Canada M Danica Joelle Wu
14 Drapeau du Canada D Cristina Di Ieslsi
15 Drapeau du Canada D Kathryn Acton
16 Drapeau du Canada A Chloe Malette
17 Drapeau du Canada M Marie-Eve Jacques
18 Drapeau du Canada M Charlene Achille
19 Drapeau du Canada A Caroline Beaulne
20 Drapeau du Canada M Véronique Laverdiere
21 Drapeau du Canada M Marta Bakowska-Mathews
22 Drapeau du Canada A Nkemjika Ezurike Nathalie
26 Drapeau du Canada G Rachelle Beanlands
27 Drapeau du Canada G Claudia Dubé-Trempe
Les Comètes de Laval avant l'hymne national

Distinction individuelle[modifier | modifier le code]

La défenseure Courtney Maitland est élue sur l'équipe d'étoiles 2011 All-Conference Teams de la W-League[67].

En 2012, Cindy Walsh, Catherine Charron-Delage et Nkemjika Ezurike Nathalie sont élues sur l'équipe d'étoiles de la W-League[68]. De plus, Cindy Walsh est nommée Défenseure de l'année[69]

Équipe technique 2012[modifier | modifier le code]

  • Directeur général: Drapeau du Canada Philippe Ciarlo
  • Entraineur-chef: Drapeau du Canada Lyonel Joseph
  • Entraîneur-adjoint: Drapeau du Canada Chantal Daigle
  • Entraîneur des gardiennes Drapeau du Canada Hamed Mahmoudi
  • Médecin de l'équipe:Drapeau du Canada Dr. Philippe Dahan
  • Ostéopathe: Drapeau du Canada Michel Bassil

Ancien entraineur-chef[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Canada Mohamed Hilen (2006-2008)

Ancien entraineur-adjoint[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Canada Owen Braun (2006-2010)

Anciennes joueuses notables[modifier | modifier le code]

Malgré sa courte histoire, le club a compté quelques joueuses qui ont été des internationaux pour le Canada.

Vue aérienne du Centre et des terrains extérieurs

Stade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Centre sportif Bois-de-Boulogne.
Entrainement pré-saison des Comètes sur le terrain intérieur du Centre

L'équipe joue ses matchs à domicile sur un des terrains synthétiques extérieurs du Centre sportif Bois-de-Boulogne. Faisant office de stade, il s'agit en fait de petits gradins d’aluminium d'une capacité totale de 800 places assises. Le terrain et les gradins sont situés aux abords du complexe sportif (comprenant un terrain de soccer intérieur, 2 gymnases intérieurs et 1 salle de conditionnement physique)[76],[77]. Lors des entrainements pré-saison, les pratiques des Comètes sont jouées à l'intérieur. Les joueurs et les joueuses du programme de formation Sport-Études de la Fédération de soccer du Québec s'entraînent également dans ce complexe sportif[78]. Le prochain développement sera l’aménagement d’estrades extérieures pouvant accueillir entre 3000 et 5000 supporteurs mais aucun échéancier n’a été décidé[79].


Affluence des supporteurs[modifier | modifier le code]

Lors des matchs à domicile, les Comètes ont toujours été appuyés par des foules bruyantes de 500 supporteurs en moyenne par match[80]. Après la saison décevante de 2009[81] (où le nombre de supporteurs était en croissance: entre 800 et 900 personnes par match ), la participation aux matchs tombe à une moyenne de 266 personnes par match en 2010[82].

La plus forte assistance à un match des Comètes est de 952 fans, le 4 juillet 2008 lors d'un match contre le Fury d'Ottawa[18]. Il n'existe pas de groupe organisé de supporteurs ultras comme chez l'Impact de Montréal au Stade Saputo. Depuis 2008, le club a un fan club des Comètes[83] qui compte à peu près une centaine de membres.

Rivalités[modifier | modifier le code]

Les Comètes de Laval ont une grande rivalité avec l'Amiral SC de Québec, l'autre équipe québécoise dans la W-League[84],[85]. La rivalité entre les régions de Montréal et de Québec est vieille de plusieurs siècles et plusieurs raisons historiques peuvent être évoquées. Mais le fait que plusieurs anciennes joueuses des Comètes jouent maintenant pour l'Amiral SC[86],[87] peut accentuer cette rivalité lors des confrontations entre les deux équipes. Plusieurs tel que le magazine Québec Soccer parlent du « Derby québécois[88] ». Dans les matchs opposant les deux équipes, il n'est pas rare pour les partisans des Comètes de faire le déplacement entre les 2 villes ( 3 heures de route) pour aller supporter leur club.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. W-League, « W-League » (consulté le 2 mai 2012)
  2. Site de la W-League, http://wleague.uslsoccer.com/teams/2011/4069058.html#ABOUT
  3. L'Xtreme est mort et enterré, vive les Comètes de Laval! http://www.canoe.com/sports/nouvelles/archives/2005/12/20051213-092400.html
  4. La courte histoire des comètes, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Equipe.html
  5. Lancement officiel des Comètes de Laval, http://www.quebecsoccer.com/article.php?id=374
  6. Photo de la conférence de presse: http://impactmontreal.com/photo_front_page/cometes1.jpg
  7. (en) Laval Comets Official Schedule,http://www.uslsoccer.com/teams/2006/4069058.html
  8. Classement final 2006 dans la W-League, http://www.uslsoccer.com/standings/4068995.html
  9. Les Comètes s’éloignent du premier rang, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2007-06-22/article-1136288/Les-Cometes-s%26rsquo%3Beloignent-du-premier-rang/1
  10. Défaite amère pour les Comètes, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2007/6/27_Defaite_amere_pour_les_Cometes.html
  11. La descente aux enfers se poursuit, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2007/6/30_La_descente_aux_enfers_se_poursuit.html
  12. Les Comètes domptent les Lynx, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2007-07-20/article-1155235/Les-Cometes-domptent-les-Lynx/1
  13. Match nul à Toronto, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2007/7/21_Match_nul_a_Toronto.html
  14. Classement final 2007 dans la W-League:http://www.uslsoccer.com/standings/6187568.html
  15. Peu de changements au sein de la W-League, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2007-03-24/article-1136102/Peu-de-changements-au-sein-de-la-W-League/1
  16. Saison 2007 terminée, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2007/7/25_Saison_2007_terminee.html
  17. Retour des piliers Legault, Lesage, Mercier et Walsh, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2008-05-16/article-1125406/Retour-des-piliers-Legault%2C-Lesage%2C-Mercier-et-Walsh/1
  18. a et b Les Comètes s’incline devant le Fury, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2008/7/4_Les_Cometes_sincline_devant_le_Fury.html
  19. Classement final 2008 dans la W-League, http://www.uslsoccer.com/standings/8630105.html
  20. Victoire contre Toronto, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2008/7/23_Victoire_contre_Toronto.html
  21. Défaite de 3-1 contre L’Amiral de Québec, Julien évite le blanchissage, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2009/6/2_Defaite_de_3-1_contre_LAmiral_de_QuebecJulien_evite_le_blanchissage.html
  22. Amiral de Québec opportunisme, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2009/6/11_Amiral_de_Quebec_opportunisme.html
  23. Les Comètes causent une belle surprise, http://www.rds.ca/soccer/chroniques/277408.html
  24. Une défaite dans les 5 derniers matchs, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2009/7/2_Une_defaite_dans_les_5_derniers_matchs.html
  25. Un tour du chapeau pour Christina Julien, http://www.rds.ca/soccer/chroniques/278353.html
  26. La série victorieuse des Comètes s'arrête, http://www.rds.ca/soccer/chroniques/278618.html
  27. Défaite pour terminer la saison, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2009/7/21_Defaite_pour_terminer_la_saison.html
  28. Classement final 2009 dans la W-League, http://www.uslsoccer.com/standings/13598774.html
  29. Deuxième blanchissage pour les Comètes, http://www.rds.ca/soccer/chroniques/300758.html
  30. Résultats des matchs 2010, http://www.uslsoccer.com/teams/2010/4069058.html#SCHEDULE
  31. Classement final 2010 dans le W-League, http://www.uslsoccer.com/standings/19431600.html
  32. Saison des Comètes terminée : Bilan positif, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2010/7/23_Saison_des_Cometes_terminee__Bilan_positif.html
  33. http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2011-06-20/article-2595036/Les-Cometes-surprennent-a-la-misaison/1
  34. Une autre défaite face au Fury,http://www.courrierlaval.com/Sports/2011-07-11/article-2645782/Une-autre-defaite-face-au-Fury/1
  35. Déclic opportun de l'Amiral contre Laval, http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/soccer/201107/14/01-4417723-declic-opportun-de-lamiral-contre-laval.php
  36. (en) Fury Maintain Impressive Start Ottawa blanks Laval 5-0 at home, http://www.uslsoccer.com/scripts/runisa.dll?M2:gp::72011+Elements/Display+E+47116+News/Display/+4069058+33769457+6588
  37. Classement dans la Division des grands Lacs:http://wleague.uslsoccer.com/standings/index_E.html
  38. Mission accomplie pour les Comètes, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2011-07-18/article-2660590/Mission-accomplie-pour-les-Cometes/1
  39. (en) 2011 W-League Playoff Format, http://www.uslsoccer.com/docs/2011%20W-League%20Playoff%20Format%20-%20Website.pdf
  40. Québec 3/Laval 1: l'Amiral à une victoire de Seattle,http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/soccer/201107/23/01-4420514-quebec-3laval-1-lamiral-a-une-victoire-de-seattle.php
  41. (en) Fury puts exclamation point on standout season, http://www.ottawacitizen.com/sports/Fury+puts+exclamation+point+standout+season/5114697/story.html
  42. (en) Exclamation point, Playoffs next up for Fury following 12-0-0 regular season,http://www.ottawacitizen.com/sports/Exclamation+point/5114999/story.html
  43. http://wleague.uslsoccer.com/stats/2011/2447413.html
  44. (en) Fury cruises into conference final,http://www.ottawacitizen.com/sports/Fury+cruises+into+conference+final/5150544/story.html
  45. Affamées de buts et de victoires, http://www.cyberpresse.ca/le-droit/sports/autres-sports/201107/24/01-4420621-affamees-de-buts-et-de-victoires.php
  46. «Lourde» défaite pour l'Amiral, http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/soccer/201107/24/01-4420647-lourde-defaite-pour-lamiral.php
  47. (en) Ottawa Look to Finish Perfect Season Fury play Silverbacks for W-League Championship Sunday, http://wleague.uslsoccer.com/home/548037.html
  48. http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2011-08-02/article-2688045/Saison-terminee-pour-les-Cometes/1
  49. Sylvain Lammarre, La direction des Comètes dresse un bilan positif, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2011-08-02/article-2688046/-La-direction-des-Cometes-dresse-un-bilan-positif/1
  50. Bilan d’une saison 2011 réussie, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2011/7/27_Bilan_dune_saison_2011_reussie.html
  51. Sylvain Lamasse, « Les Comètes signent une première victoire », sur Courrier Laval,‎ 7 juin 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  52. Sylvain Lamarre, « Les Comètes trônent au sommet », sur Courrier Laval,‎ 18 juin 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  53. Sylvain Lamarre, « Une première défaite pour les Comètes », sur Courrier laval,‎ 27 juin 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  54. Sylvain Lamarre, « Huit joueuses quittent les Comètes », sur Courrier Laval,‎ 29 juin 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  55. « Le Canada U20F dévoile son alignement pour le camp de Montréal », sur Canadasoccer.com,‎ 29 juin 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  56. « L’équipe canadienne U20F en Europe pour un camp de deux semaines », sur Canadasoccer.com,‎ 9 juillet 2012 (consulté en 23 juillet)
  57. Sylvain Lamarre, « Trois défaites consécutives des Comètes », sur Courrier Laval,‎ 6 juillet 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  58. Cédérick Caron, « Les Comètes sont en mode éliminatoire », sur L'Écho de Laval,‎ 18 juillet2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  59. « W-League 2012 », sur USLsoccer.com (consulté le 23 juillet 2012)
  60. Cédérik Caron, « Les Comètes sont en mode éliminatoire », sur L'Écho de Laval,‎ 18 juillet 2012
  61. « Official Match Information », sur USLsoccer.com (consulté le 23 juillet 2012)
  62. « Amiral Vs Comètes, une finale inédite », sur SoccerauQuébec.com
  63. « Official Match Information », sur USLsoccer.com (consulté le 23 juillet 2012)
  64. Piel Côté, « Dans le carré d’as », sur Journal de Québec,‎ 23 juillet 2012 (consulté le 23 juillet 2012)
  65. Sylvain Lamarre, « Les Comètes sur la bonne voie », sur Courrier Laval,‎ 26 juillet 2012 (consulté le 27 juillet 2012)
  66. Québec 3/Laval 1: l'Amiral à une victoire de Seattle, http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/soccer/201107/23/01-4420514-quebec-3laval-1-lamiral-a-une-victoire-de-seattle.php
  67. 2011 All-Conference Teams Named, http://wleague.uslsoccer.com/home/546760.html
  68. « W-League All-Conference Teams Named », sur USLsoccer.com,‎ 23 juillet 2012 (consulté le 24 juillet 2012)
  69. « 2012 W-League Honors Announced », sur USLsoccer.com,‎ 28 juillet 2012 (consulté le 29 juillet 2012)
  70. Saison terminée pour Sandra Couture, http://lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entr%C3%A9es/2007/6/2_Saison_termin%C3%A9e_pour_Sandra_Couture.html
  71. Amy Walsh atteint les 100 matchs internationaux, http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Nouvelles/Entrees/2009/3/30_Amy_Walsh_atteint_les_100_matchs_internationaux.html
  72. Profil d'Amy Walsh, http://lavalcometes.com/lavalcometes.com/Amy_Walsh.html
  73. Profile on Canada Soccer, http://canadasoccer.com/players/profile.asp?playerid=621
  74. Profil:http://lavalcometes.com/lavalcometes.com/Anne-Marie_Lapalme.html
  75. Anne-Marie Lapalme de retour avec les Comètes de Laval, http://www.courrierlaval.com/Sports/Sports-aquatiques/2010-02-24/article-1125433/Anne-Marie-Lapalme-de-retour-avec-les-Cometes-de-Laval/1
  76. Centre sportif Bois-de-Boulogne de Laval, http://www.mrn.gouv.qc.ca/forets/plus-que-du-bois/2006-07/bois-boulogne.asp
  77. Centre sportif Bois-de-Boulogne, http://www.cecobois.com/repertoire/pdf/cecobois_centresportlaval.pdf
  78. Sport-Études (CNHP), http://www.federation-soccer.qc.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=204&Itemid=113
  79. La structure gonflable répond aux attentes, http://www.courrierlaval.com/Sports/Centres-sportifs/2008-02-16/article-1127713/La-structure-gonflable-repond-aux-attentes/1
  80. Les Comètes visent un premier championnat dans la W-League, http://www.courrierlaval.com/Sports/Soccer/2007-03-24/article-1129554/Les-Cometes-visent-un-premier-championnat-dans-la-W-League/
  81. Les Comètes écartées des séries éliminatoires, http://www.courrierlaval.com/Football/2009-07-16/article-1125486/Les-Cometes-ecartees-des-series-eliminatoires/1
  82. moyenne statistique des assistances aux matchs dans (en) Taking Attendance, 8/2/2010, http://www.kenn.com/the_blog/?p=3455
  83. Qu’est ce que le Fan Club des Comètes ? http://www.lavalcometes.com/lavalcometes.com/Fan_Club.html
  84. Un bon départ pour les Comètes, http://www.rds.ca/soccer/chroniques/299880.html
  85. Laval bat Québec pour l'entrée des deux équipes en compétition, http://www.quebecsoccer.com/article.php?id=2108
  86. Guillaume Dumais, Amiral SC: des comètes filent à Québec, http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/soccer/200905/19/01-857968-amiral-sc-des-cometes-filent-a-quebec.php
  87. Laverdière s’amène chez l’Amiral, http://lejournaldequebec.canoe.ca/sports/encoreplus/archives/2011/04/20110403-170759.html
  88. Mal de mer pour les Comètes, http://www.quebecsoccer.com/article.php?id=1711