Clonezilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un logiciel libre
Cet article est une ébauche concernant un logiciel libre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Clonezilla
Logo

Le live CD Clonezilla
Le live CD Clonezilla

Développeur NCHC
Dernière version Clonezilla live 2.4.5-23 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en PerlVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement GNU/Linux, FreeBSD, NetBSD, OpenBSD, Mac OS X, MS Windows
Type Sauvegarde
Licence GPL-2.0 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.clonezilla.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Clonezilla est un logiciel libre de restauration de données, de clonage de disque, et de création d'image de disque. Il a été créé par Steven Shiau et maintenu par le laboratoire de recherche Taïwanais NCHC (National Center for High-Performance Computing (en)). Son système est basé sur les logiciels DRBL (en) (amorçage à distance sans disque dans Linux), Partclone (en) et UDPCast (en).

Il supporte la copie d'un poste à un autre (unicast), ainsi que celle d'un serveur vers plusieurs postes (multicast).

Clonezilla Live[modifier | modifier le code]

'Clonezilla Live' est un Live CD basé sur la distribution Debian GNU/Linux et contenant le logiciel Clonezilla[2]. Il permet à l'utilisateur d'effectuer, directement depuis la machine :

  • une sauvegarde : copie du disque entier, ou d'une ou plusieurs partitions, sous forme d'une image envoyée vers tout moyen de stockage
  • une restauration : récupération d'une image depuis son point de stockage (même disque, autre disque, autre machine, clé USB, réseau, etc.)
  • une copie : copie directe des données depuis le disque original vers un autre disque

Cette version de Clonezilla peut se connecter à différents serveurs : serveur SSH, serveur Samba, système NFS

Comme précisé dans son nom, le principe est celui du Live CD (CD-ROM ou DVD-ROM), mais il peut aussi être exécuté depuis une clé USB, un disque dur externe, etc.

Clonezilla Server[modifier | modifier le code]

Clonezilla Server (ou Clonezilla SE) est utilisé depuis un serveur et autorise plusieurs postes à se connecter simultanément par l'intermédiaire d'un réseau commun. Un serveur DRBL est utilisé et cela permet aux stations esclaves concernées d'effectuer un démarrage PXE, cela n'obligeant pas à passer par Clonezilla Live.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Stable Clonezilla live (2.4.5-23) Released » (consulté le 14 février 2016)
  2. « Clonezilla Live », distrowatch.com, 27 juillet 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]