Kliment Boyadjiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Clement Boyadjiev)
Aller à : navigation, rechercher
Clement Boyadjiev
Bulgaria General Boyadjiew.jpg

Le général Boyadjiev en chef de la Première Armée.

Fonction
Ministre de la Défense de la Bulgarie (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
SofiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de saint Stanislas, 2e classe (d)
Ordre du Mérite militaire
Q951674
Ordre de la Bravoure
Ordre de saint Alexandre (en)
Order of Stara Planina (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Kliment Boyadjiev (bulgare : Климент Бояджиев), né le et mort le , est un général bulgare de la Première Guerre mondiale.

Origines et guerres balkaniques[modifier | modifier le code]

Kliment Boyadjiev naît à Ohrid dans le pachalik de Roumélie, alors province de l'Empire ottoman. Après la guerre russo-turque de 1877-1878 qui donne l'autonomie à la principauté de Bulgarie en 1878, il émigre à Sofia où il étudie dans une école militaire. Il est ensuite diplômé à l'académie militaire de Turin en 1895.

Durant la guerre serbo-bulgare de 1885, il est aide-de-camp au quartier général du front ouest; il participe à la bataille de Lule-Burgas en commandant la 4e division d'infanterie Preslav lors de la Première Guerre balkanique. Il est ministre de la Guerre entre le 22 août et le 1er septembre 1913.

Première Guerre mondiale et après-guerre[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, il est nommé le 11 septembre 1915 à la tête de la 1re armée bulgare (en) et prend part, aux côtés des Empires centraux, à l'invasion de la Serbie qui permet à la Bulgarie de récupérer sa région natale, la Macédoine. Il se distingue pendant les batailles de la Morava (en) et de Kosovo. Son armée est ensuite intégrée au groupe d'armées germano-bulgare et participe à l'offensive du Strymon face au corps expéditionnaire allié de Salonique. Après l'échec bulgare de la bataille de Monastir, il est placé en réserve le 25 septembre 1916.

Il émigre en Allemagne entre 1918 et 1923 avant de rentrer en Bulgarie. Il meurt à Sofia en 1933.

Réalisations[modifier | modifier le code]

En 1902, il est l'auteur d'une carte en relief de la Bulgarie.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il reçoit :

Sur les autres projets Wikimedia :