Claude Gensburger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Gensburger (26 juin 1929, Mulhouse-26 mai 2009, Strasbourg) est un rabbin français, aumônier militaire et historien du judaïsme.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Claude Gensburger est né en 1929[1]à Mulhouse, Haut-Rhin. Il est le fils de Jules Gensburger et de Jeanne Lévy.

Rabbinat[modifier | modifier le code]

Il fait ses études rabbiniques au Séminaire israélite de France (SIF).

Sélestat[modifier | modifier le code]

Il est rabbin de Sélestat, Bas-Rhin, de 1955 à 1961.

Haguenau[modifier | modifier le code]

Il devient ensuite rabbin de Haguenau, Bas-Rhin, de 1961 à 1966. Il succède à Haguenau au Grand-rabbin Edmond Schwob[2].

Saverne[modifier | modifier le code]

À partir de 1966, il est rabbin régional responsable de Saverne, Bas-Rhin. Il occupe cette position jusqu'en 2003[3].

Aumônier militaire[modifier | modifier le code]

Il devient aumônier militaire concordataire en 1971 à Strasbourg.

Historien du judaïsme[modifier | modifier le code]

Claude Gensburger est un historien du judaïsme. Une présentation qu'il fait porte sur la situation passée et présente de la communauté juive de Strasbourg[4]. Il écrit aussi sur l'histoire de Mulhouse[5].

Retraite à Strasbourg[modifier | modifier le code]

Il est décédé le 26 mai 2009, à l'âge de 79 ans. Il est enterré le lendemain au cimetière de Westhoffen, Bas-Rhin[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Franck Frégosi & Jean-Paul Willaime. Le religieux dans la commune, régulations locales du pluralisme religieux en France. Université Robert Schuman, Centre CNRS, droit et religion en Europe. Labor et Fides: 2001. (ISBN 2830910222), (ISBN 9782830910223)

Notes et références[modifier | modifier le code]