Clarke Abel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abel (homonymie).
Clarke Abel
Clarke Abel.jpg
Clarke Abel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
KanpurVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
C.AbelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Merchant Taylors' School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de
Distinctions

Clarke Abel est un chirurgien et un naturaliste britannique, né le et mort à Cawnpore le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études de médecine et embarque en 1816 à bord de l’H.M.S. Alceste avec la mission diplomatique de Lord Amherst. Il arrive en Chine où il constitue une importante collection d’histoire naturelle mais celle-ci est presque entièrement perdue lors d’un naufrage le en passant le détroit de Gaspar, entre les îles Bangka et Belitung[2]. Abel offre la petite fraction qu’il peut sauver à Sir George Thomas Staunton (1781-1859) en 1816. Les plantes qu’il récolte sont étudiées par Robert Brown (1773-1858) qui lui dédie le genre Abelia de la famille des Caprifoliaceae en 1818.

Il séjourne et étudie la faune, la flore et la géologie de l’Afrique du Sud. Il devient membre de la Royal Society en mars 1819[3], de la Linnean Society of London, de la Geological Society of London ainsi que de diverses autres sociétés savantes. Il fait paraître en 1818 Narrative of a Journey in the Interior of China, 1816-1817[4].

Abel est le premier scientifique occidental à signaler la présence de l'orang-outan sur l'île de Sumatra : l'orang-outan de Sumatra Pongo abelii (Lesson 1827) porte son nom[5]. Il est resté le chirurgien en chef de Lord Amherst lorsque le comte a été nommé Gouverneur général des Indes en août 1823.

Abel est mort à Kanpur, en Inde, le 24 novembre 1826, à l'âge de 46 ans.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • (en) Allen G. Debus (dir.) (1968). World Who’s Who in Science. A Biographical Dictionary of Notable Scientists from Antiquity to the Present. Marquis-Who’s Who (Chicago) : xvi + 1855 p.
  1. List of Fellows of the Royal Society 1660 – 2007: A complete listing of all Fellows and Foreign Members since the foundation of the Society. Londres : The Royal Society, juillet 2007. Page 5.
  2. Biographie universelle, ancienne et moderne p. 22 sur Google Livres
  3. (en) « Library and Archive Catalogue », Royal Society (consulté le 6 septembre 2018).
  4. Narrative of a Journey in the Interior of China sur Google Livres
  5. Behlens, Bo, Watkins, Michael. and Grayson, Michael Eponym Dictionary of Mammals, Johns Hopkins University Press, 2009 (ISBN 978-0-801893-04-9). p. 1-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Encyclopédie des gens du monde : répertoire universel des sciences, des lettres et des arts ; avec des notices sur les principales familles historiques et sur les personnages célèbres, morts et vivans, Librairie de Treuttel et Würtz, Paris, 1833, p. 27-28

Liens externes[modifier | modifier le code]

C.Abel est l’abréviation botanique standard de Clarke Abel.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI