Clarisse Francillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clarisse Francillon
Naissance
Saint-Imier, Drapeau de la Suisse Suisse
Décès
Vevey, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture française
Genres

Clarisse Francillon, née à Saint-Imier le et morte à Vevey le 12 juillet 1976[1], est une écrivain suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clarisse Francillon fait ses études en France, à Nice (baccalauréat) et à Aix-en-Provence[2]. Elle s'installe en 1934 à Paris, où elle fait la connaissance des écrivains Colette Audry et Maurice Nadeau. Elle quitte Paris pendant la Seconde Guerre mondiale. Très engagée politiquement, elle a appartenu à l’Union des écrivains socialistes dont elle fut trésorière et archiviste. Elle passe les derniers mois de sa vie auprès de sa sœur à Vevey, en Suisse, et meurt le 12 juillet 1976. Son fonds d'archives se trouve aux Archives littéraires suisses à Berne et à la bibliothèque communale de Vevey.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des littératures suisses, sous la dir. de Pierre-Olivier Walzer, Ed. de l’Aire, Lausanne, 1991
  2. « Clarisse Francillon » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]