Archives littéraires suisses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archives littéraires suisses
Image illustrative de l’article Archives littéraires suisses
Informations générales
Autres noms Schweizerische Literaturarchiv
Archivio svizzero di letteratura
Archiv svizzer da litteratura
Type Archives littéraires
Création 1991
Affiliation Bibliothèque nationale suisse
ISIL CH-000001-5
Nom principal Bibliothèque nationale suisse
Informations géographiques
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Ville Berne
Coordonnées 46° 56′ 29″ nord, 7° 26′ 59″ est
Site web www.nb.admin.ch/sla/

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Archives littéraires suisses

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Archives littéraires suisses

Les archives littéraires suisses (ASL) de la Bibliothèque nationale suisse conservent à Berne des fonds d'écrivains en provenance des quatre régions linguistiques et culturelles de la Suisse (en français, en italien, en allemand, en romanche).

Historique[modifier | modifier le code]

En 1989, l'écrivain Friedrich Dürrenmatt a fait don de ses archives à la Confédération suisse, à la condition que soient fondées des Archives littéraires.

Les Archives littéraires ont été fondées en 1991 et ont été rattachées à la Bibliothèque nationale (BN). Des fonds existants déjà à la Bibliothèque nationale ont d’emblée complété le fonds Dürrenmatt[1], en particulier : Blaise Cendrars, S. Corinna Bille, Maurice Chappaz et Gonzague de Reynold (le premier à avoir légué ses archives à la BN[2] ).

Diverses manifestations ont lieu à l’occasion des 25 ans de l’institution, dont une exposition « Dada original » qui revient sur les origines du mouvement dadaïste[3].

Fonds[modifier | modifier le code]

Les fonds concernent surtout des écrivains du XXe siècle, mais aussi l’activité éditoriale (comme le fonds Bertil Galland qui se trouvait déjà avant 1991 à la BN) et la critique littéraire (par exemple le fonds Jean Starobinski)[1]. Quelques fonds d’auteurs étrangers sont aussi conservés, entre autres de Patricia Highsmith, Hermann Hesse ou Rainer Maria Rilke[2].

Outre le fonds Friedrich Dürrenmatt, les Archives littéraires suisses ont reçu plus de 300 fonds et archives (état en 2016), dont voici quelques-uns[4] :

(**) : Fonds complet conservé, ou considéré comme tel
(*) : Fonds partiel

Publications[modifier | modifier le code]

  • (de) (fr) (it) (rm) Quarto : Revue des Archives littéraires suisses (ALS), semestriel, depuis mars 1993, s'adresse aux amateurs de littérature
  • (de) (fr) (it) (rm) Passim : Bulletin des Archives littéraires suisses, depuis 2007, 16 numéros parus jusqu’en 2015, présente les travaux, les projets, les recherches et les manifestations des ALS
  • Bulletin du Cercle d'études internationales Jean Starobinski, depuis 2008, 8 numéros parus jusqu’en 2015
  • (de) Beide Seiten. Autoren und Wissenschaftler im Gespräch, collection de recherches sur les manuscrits présents dans les collections des ALS, premières parutions en 2010, 2011 et 2013
  • Monographies des ALS, recueils thématiques, éditions et catalogues d’exposition, 23 parutions de 1994 à 2015

Les ALS publient aussi des bibliographies, disponibles en ligne[5], dont la Bibliographie choisie sur la littérature suisse (2014).

Outils de recherche[modifier | modifier le code]

Des inventaires par personnes ou par institutions sont accessibles en ligne[6]. Les inventaires des fonds des écrivains débutent avec un aperçu qui contient souvent un portrait photographique.

Les fonds des ALS sont catalogués dans HelveticArchives, la base de données des fonds de la Bibliothèque nationale suisse (BN).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Littérature en langue française », sur www.nb.admin.ch, Archives littéraires suisses (ALS), (consulté le 15 février 2016).
  2. a et b « Littérature en langue allemande », sur www.nb.admin.ch, Archives littéraires suisses (ALS), (consulté le 15 février 2016).
  3. « DADA original - Une exposition des Archives littéraires suisses, 7 mars – 28 mai 2016 », sur www.nb.admin.ch, Archives littéraires suisses (ALS), (consulté le 16 février 2016).
  4. « Liste des principaux fonds manuscrits », sur www.nb.admin.ch, Archives littéraires suisses (ALS), (consulté le 15 février 2016) [PDF].
  5. « Bibliographies », sur www.nb.admin.ch, Archives littéraires suisses (ALS) (consulté le 16 février 2016).
  6. « Inventaires en ligne », sur www.nb.admin.ch, Archives littéraires suisses (ALS) (consulté le 16 février 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]