Citroën (Jacques Prévert)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Citroën (homonymie).
Citroën
Image illustrative de l'article Citroën (Jacques Prévert)
La tour Eiffel en 1925 avec la publicité lumineuse imaginée par André Citroën, étalant en hauteur son nom en lettres géantes: « le bordel capitaliste ».

Auteur Jacques Prévert
Pays Drapeau de la France France
Genre chœur parlé
Lieu de parution Paris
Date de parution 1933
Jacques Prévert signature.svg

Citroën, parfois intitulé Vive la grève, est un chœur parlé, écrit par Jacques Prévert et le Groupe Octobre en 1933.

Citroën[modifier | modifier le code]

Dans Citroën, Prévert fustige André Citroën et soutient la grève qui fait rage à la suite des diminutions de salaire (de 18 à 20 %) préconisées, tandis que Citroën engrange sur les deux exercices précédents 186 millions de bénéfice[1]. Le Groupe Octobre dira à de nombreuses reprises le texte de Prévert à la foule médusée des grévistes (entre le et la fin de la grève qui ne surviendra qu'en ).

Aux Olympiades internationales du théâtre ouvrier, de Moscou, en , Octobre remporte le 1er prix en présentant trois pièces dont Citroën[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Petit Jacques deviendra Prévert, texte de Carole Aurouet, illustrations de Bruno Heitz, Éditions Rue du monde, 2011, 48 p.
  • Danièle Gasiglia-Laster et Arnaud Laster, Appareil critique des Œuvres de Jacques Prévert dans la Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2 volumes, 1992 et 1996 : Introduction de 28 pages, chronologie détaillée, analyses et présentations des recueils et notes ( 459 pages dans le tome 1 ; 553 pages dans le tome 2).
  • Danièle Gasiglia-Laster commente Paroles de Jacques Prévert, Foliothèque, Gallimard, 1993, 214p.
  • Danièle Gasiglia-Laster, Jacques Prévert, « celui qui rouge de cœur » , biographie, Séguier, 1994, 320 p.
  • Jean-Claude Lamy, Prévert, les frères amis, Albin Michel, 1997.
  • Arnaud Laster, Paroles (1945-1947) / Jacques Prévert, Profil d'une œuvre, Hatier, réimpression la plus récente : 2000.
  • Danièle Gasiglia-Laster, Jacques Prévert, portfolio pour l'ADPF (éditeur du Ministère des Affaires étrangères), 2001, 16 fiches thématiques, Repères biographiques, Filmographie, Bibliographie sélective ; également versions espagnole et anglaise.
  • Haramila Jolly, « Le groupe Octobre et le communisme. Une mémoire reconstruite » dans la Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, Paris, no8, 1998, p. 339-354.
  • Bernard Chardère, Le cinéma de Jacques Prévert (avec une lettre inédite de Marcel Pagnol et la conclusion à 23 contributions par Gérard Mordillat), Le Castor Astral, Bordeaux, 2001, 297 p. (ISBN 2-85920-390-7)
  • Carole Aurouet (Dir.), Jacques Prévert qui êtes aux cieux, CinémAction, 2001, 176 p.
  • Carole Aurouet, Daniel Compère, Danièle Gasiglia-Laster et Arnaud Laster, Prévert, frontières effacées, L’Âge d’homme, 2003, 216 p.
  • Carole Aurouet, Les Scénarios détournés de Jacques Prévert, Dreamland, 2003, 256 p. (Préface de Nelly Kaplan)
  • Carole Aurouet, Jacques Prévert, l'humour de l'art, Naïve, 218 p. (Préface de Jacqueline Duhême)
  • Carole Aurouet, Prévert, portrait d'une vie, Ramsay, 2007, 239 p. (Préface de Bernard Chardère)
  • Carole Aurouet, Jacques Prévert, Paris la belle. Le catalogue Jeunesse Flammarion, Paris, 2008, 64p (catalogue enfants de l'exposition à l'Hôtel de ville de Paris du 24 octobre 2008 au 28 février 2009).
  • Eugénie Bachelot-Prévert, N.T. Binh [dir.], Jacques Prévert, Paris la belle, Flammarion, 2008, 271 p. Avec des contributions de Bertrand Delanoë, Dominique Rabourdin, André Heinrich, Jacqueline Laurent, Michèle Morgan, Juliette Gréco, Carole Aurouet, Jacqueline Duhême, André Pozner, Arnaud Laster, Bernard Chardère, André Villers, Danièle Gasiglia-Laster, Gérard Fromanger, Anne Moeglin Delcroix et Françoise Woimant (catalogue de l'exposition à l'Hôtel de ville de Paris du 24 octobre 2008 au 28 février 2009)
  • Raymond Espinose, Jacques Prévert : une éthique de l'homme, Éditions du Monde libertaire, Coll. Graine d'Ananar, 2007, (ISBN 9-782915-514063).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Geneviève Senger, un cœur entre deux rives, Place des Éditeurs, 2012, 271 pages
  2. Les deux autres étant:La Bataille de Fontenoy, Citroën, Sauvez les nègres de Scottborough

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]