Citole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citole
Image illustrative de l'article Citole

Classification Instrument à cordes
Famille Instrument à cordes pincées
Instruments voisins Cistre
Sculpture du baptistère de la cathédrale de Parme, œuvre de Benedetto Antelami, vers 1180

La citole, maurache, ou guitare sarrazine[1] [2], est un instrument à cordes pincées archaïque en usage jusqu'au XIVe siècle, ancêtre du cistre. Elle est issue d'instruments du Moyen-Orient[2] sans doute introduits dans la péninsule Ibérique entre les VIIIe et XVe siècles par les Arabo-berbères d'Al-Andalus. Elle est devenue par la suite un instrument médiéval européen à part entière[2]. De formes variées, la citole possède généralement quatre cordes en métal ou en boyaux, attachées sur un manche très court. Elle est considérée comme l'ancêtre du cistre et de la guitare portugaise.

Facture[modifier | modifier le code]

Citole anglaise transformée en violon

Un rare exemplaire de cet instrument, trouvé au château de Warwick , est exposé au British Museum. Cette citole, construite autour des années 1300, a été transformée en violon au XVIe siècle par l'ajout d'une touche, d'un chevalet avec sa table d'harmonie et d'ouïes remplaçant son trou central : elle n'est donc pas représentative de l'instrument d'origine.

Notes et référencs[modifier | modifier le code]

  1. « Maurache, guitare sarrazine ou citole médievale de Philippe Berne luthier », sur www.youtube.com,‎ 9 sept. 2010 (consulté le 15 juillet 2015)
  2. a, b et c « Citole, Maurache ou guitare sarrazine », sur www.midorimusique.com (consulté le 15 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :