Ouïe (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouïe (homonymie).

L'ouïe est le trou taillé dans la table d'harmonie des instruments à cordes, qui permet à l'air contenu dans la caisse de résonance d'être en relation avec l'air extérieur et qui modifie d'autre part les propriétés de la table d'harmonie.

Elle joue un rôle dans l'émission du son, mais dont les facteurs sont mal connus.

Les deux formes les plus courantes sont :

  • la forme en f, deux ouvertures disposées symétriquement de part et d'autre de l'axe central formé par les cordes, comme sur le violon, l'alto ou le violoncelle. Il s'agit d'une variante de la forme en croissant de lune ou de D présente sur les instruments anciens ou archaïsants (vielle à roue).
  • la forme ronde ou plus ou moins ovale, comme le trou central bordé par la rosace sur une guitare classique.
  • La table est parfois percée de plusieurs petits trous, ou peut ne pas comporter d'ouïes (comme sur une grande partie des instruments orientaux).