Citizens for a Sound Economy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Citizens for a Sound Economy

Cadre
Forme juridique Groupe de défense d'intérêts « citoyen[1] », groupe politique
Zone d’influence États-Unis
Fondation
Fondation [2],[3]
Fondateurs David H. Koch, Charles G. Koch, Richard Fink, Jay Humphreys[4],[2]
Identité
Siège Washington, Drapeau du district de Columbia Washington, D.C.[2]
Structure 501(c)[4]
Président Paul Beckner[3]
Vice-président Matt Kibbe[3]
Affiliation Citizens for a Sound Economy Foundation [4]
Dissolution
Dissolution

Citizens for a Sound Economy (CSE), fondée en 1984 puis dissout vingt ans plus tard en 2004, est un groupe de défense d'intérêts politiques et économiques conservateurs des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège de CSE à Washington

Ce groupe a été fondé et financé par les businessmen et philanthropes David H. Koch et Charles G. Koch, ainsi que par Richard Fink et Jay Humphreys[2].

Entre 1986 et 1990, les fondations de la famille Koch participent à hauteur de 4,8 millions de dollars au développement du groupe politique[5].

Ron Paul est l'un des premiers membres de l'organisation.

En 2004, l'association se dissout pour former deux nouveaux groupes indépendants l'un de l'autre :

Gouvernance[modifier | modifier le code]

David H. Padden (homme d'affaires de Chicago), l'un des directeurs de CSE, a aussi été directeur de l’Acton Institute, de la Foundation for Economic Education du Center for Libertarian Studies. Il a aussi (en 1984) fondé l'Institut Heartland, un groupe de pression conservateur et libertarien très actif aux États-Unis[6],[7],[8],[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. History Commons
  2. a b c et d Greenpeace
  3. a b et c Présentation de l'association sur le site Bloomberg
  4. a b et c Koch Facts
  5. (en) George Draffan, The Elite Consensus, Apex (ISBN 1-891843-14-1), p. 66
  6. Trevor Quirk, « Explainer: What is the Heartland Institute? », The Christian Science Monitor,‎ (lire en ligne)
  7. Joan Giangrasse Kates, « David H. Padden, 1927–2011; Businessman founded 2 national libertarian groups », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  8. David Boaz, « David H. Padden, R.I.P. », Cato Institute,
  9. Jeff Tollefson, « Climate-change politics: The sceptic meets his match », Nature, vol. 475, no 7357,‎ , p. 440–41 (PMID 21796181, DOI 10.1038/475440a, Bibcode 2011Natur.475..440T, lire en ligne)
  10. Michele Mohr, « Back-yard Think Tanks: Heartland, Rockford Institutes Put Local Spin On National Issues », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)