Christine Prunaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christine Prunaud
Illustration.
Fonctions
Sénatrice française
En fonction depuis le
(4 ans, 11 mois et 15 jours)
Élection 28 septembre 2014
Circonscription Côtes-d'Armor
Groupe politique CRCE
Conseillère municipale de Lamballe
En fonction depuis
(18 ans et 6 mois)
Biographie
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor)
Nationalité Française
Parti politique PCF
Profession Agent d'assurance

Christine Prunaud, née le , est une femme politique française. Elle est élue sénatrice des Côtes-d'Armor le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille de trois enfants, ancrée à gauche, « plutôt socialiste », Christine Prunaud est la petite-fille d'Eugène Bagot, maire de Plénée-Jugon de 1945 à 1959[1].

Engagement local[modifier | modifier le code]

Elle s'investit dans les associations, pour le droit des femmes, la cause internationale, la laïcité, l'égalité, la citoyenneté. Elle a été adjointe au maire de Lamballe, élue au conseil municipal en mars 2001, mars 2008 et mars 2014 et vice-présidente de Lamballe communauté chargée de la petite enfance, de l'enfance et de la jeunesse[1].

Après son élection au Sénat en 2014, elle quitte ses fonctions exécutives mais demeure conseillère municipale de Lamballe et conseillère communautaire à Lamballe Communauté.

Sénatrice[modifier | modifier le code]

Lors des élections sénatoriales, elle est en deuxième position sur la liste d'union de la gauche emmenée par le socialiste Yannick Botrel, ce qui lui permet d'être élue en septembre 2014 pour la première fois au Sénat[2].

Elle fait partie du Groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste et siège dans la commission de la culture, de l'éducation et de la communication jusqu'au . Elle est aussi membre de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques et du conseil d'administration du Centre national du livre.

Elle est nommée membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées à partir du . Elle est aussi membre de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Elections générales turques

Le , lors des élections générales turques de 2018, Christine Prunaud est arrêtée, ainsi que Hulliya Turan et Pascal Torre, deux membres du PCF, alors qu'ils étaient à Agri en Turquie en tant qu'observateurs des élections[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Christine Prunaud, une sénatrice déjà engagée », sur ouest-france.fr, (consulté le 7 février 2018).
  2. Résultats des élections sénatoriales 2014 (Côtes d'Armor), interieur.gouv.fr
  3. « Ce que l'on sait de l'arrestation d'une délégation du PCF venue observer le déroulement des élections en Turquie », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2018)
  4. « Christine Prunaud, la sénatrice des Côtes d'Armor, arrêtée en Turquie avec une délégation du PCF », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 26 juin 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]