Chorée de Sydenham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La chorée de Sydenham, nommée ainsi d'après Thomas Sydenham, est une maladie infectieuse du système nerveux central, apparaissant après une infection à streptocoques bêta-hémolytique du groupe A, avec fièvre, caractérisée par des mouvements involontaires et contractions des muscles du tronc et des extrémités. Elle touche les enfants de 7 à 14 ans consécutivement à une contamination aux streptocoques. Les antigènes streptococciques ressemblent à ceux retrouvés au niveau des tissus nerveux, ce qui entraîne un rhumatisme articulaire aigu (RAA). Elle se guérit naturellement.

En langage courant, elle est appelée la « danse de Saint-Guy ».

Historique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Manie dansante.

L'appellation danse de Saint-Guy semble dater du IXe siècle, après des guérisons miraculeuses lors du transfert des reliques de saint Guy de Saint-Denis vers la Saxe. Le culte de saint Guy, en tant que protecteur des épileptiques et des malades atteints de chorée, s'est alors développé[1]. Andy Warhol en fut atteint dans son enfance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La danse de saint Guy », sur http://www.expressio.fr, (consulté le 17 décembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]