Choi Hong-hi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Choi Hong Hi)
Choi Hong-hi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
PyongyangVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière des martyrs patriotes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Romanisation révisée
Choe Hong-huiVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Ch'oe Hong HŭiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Grade militaire
Sport
Hrob generála Choie.jpg
Vue de la sépulture.

Choi Hong-hi
Hangeul 최홍희
Hanja 崔泓熙
Romanisation révisée Choe Hong-hui
McCune-Reischauer Ch'oe Honghŭi

Choi Hong Hi, né le et mort le , est un général sud-coréen, principalement connu en tant que fondateur de l'International Taekwon-Do Federation (ITF).

C'est une figure controversée de l'histoire du taekwondo. Considéré comme le fondateur du taekwondo par les dirigeants de l'ITF[1], il est cependant relégué à un rôle plus secondaire, voire néfaste, dans l’histoire de la discipline telle que rapportée par des membres d'organisations rivales, comme la WTF[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alex Gillis, A Killing Art: The Untold History of Tae Kwon Do, 2008, lire en ligne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de l'ITF, Information.
  2. Le site officiel de la WTF occulte complètement son apport à l'histoire du taekwondo (Present Day Taekwondo). Choi est qualifié de menteur dans cet article de Duk Sung Son, leader du Chung Do Kwan (une des principales écoles d'arts martiaux coréennes avant la création du taekwondo) et fondateur de la WTKDA (World Tae Kwon Do Association), paru dans le journal Seoul Shinmoon le 16 juin 1959.