Chemin de fer électrique de Bruxelles-Tervueren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chemin de fer électrique de Bruxelles-Tervueren
Ligne de Bruxelles à Tervueren
Image illustrative de l’article Chemin de fer électrique de Bruxelles-Tervueren
Woluwe-Saint-Pierre
Intérieur de la gare et chemin de fer électrique
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Historique
Mise en service 1931
Fermeture 1958
Caractéristiques techniques
Trafic
Exploitant(s) Société du Chemin de fer électrique de Bruxelles-Tervueren
Trafic Touristique
Pont du chemin de fer électrique à Woluwe-Saint-Pierre vers 1920

Le Chemin de fer électrique de Bruxelles-Tervueren (BT) a fonctionné entre 1930 et 1958 dans la Province de Brabant en Belgique. Il reprenait l'infrastructure de la ligne de Bruxelles à Tervueren ouverte entre 1881 et 1882.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Société du Chemin de fer électrique de Bruxelles-Tervueren a été créée le [1], à la suite d'une convention établie le [2] entre l'État Belge et la société générale de chemins de fer économiques (Chemins de Fer Économiques s.a.) affiliée à Electrobel.

Le chemin de fer électrique est mis en service le . L'exploitation cesse pour le trafic voyageur le . La société BT est mise en liquidation en 1959.

La ligne est exploitée par la SNCB jusqu'au , sous le nom de ligne 160.

Cette ligne a été la première en voie normale à être électrifiée en Belgique[3] et a servi à expérimenter la tension de 1 500 volts

Actuellement il subsiste la plateforme de la ligne qui subit plusieurs réutilisations :

La ligne[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

  • 5 automotrices à bogies[4]
  • 5 remorques avec poste de conduite
  • 2 remorques fourgons
  • 1 locomotive électrique pour le service des marchandises

Alimentation électrique[modifier | modifier le code]

Le courant était distribué à la tension de 1 500 volts (courant continu) par une sous-station située à Woluwe-Saint-Pierre[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane SMETS, « Loco Revue 2000 : calendrier », sur ferrosteph.net (consulté le ).
  2. a et b http://www.avae-vvba.be/PDF/Electrobel.pdf
  3. « Auderghem.be », sur auderghem.be (consulté le ).
  4. « La ligne Bruxelles - Tervuren est fermée au transport des voyageurs - Rixke Rail's Archives », sur tassignon.be (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]