Charlie Conord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charlie Conord
2016 2017 UCI Track World Cup Apeldoorn 19.jpg
Charlie Conord (2016)
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2009-2010US Créteil
2011SCO Dijon
Conord lors des Six jours de Grenoble (2011)

Charlie Conord, né le à Ambilly (Haute-Savoie), est un coureur cycliste sur piste français spécialiste des épreuves de vitesse.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

En 2006, Charlie Conord est vice-champion de France de vitesse cadets. L'année suivante, il débute avec les juniors et devient avec Thierry Jollet et Quentin Lafargue champion d'Europe de vitesse par équipes à Cottbus. La même année, il est champion de France de vitesse juniors et à Aguascalientes il devient vice-champion de vitesse par équipes avec Jollet et Lafargue. L'année suivante, aux mondiaux juniors 2008 au Cap, le trio est sacré champion du monde de vitesse par équipes juniors. Conord réalise le doublé en décrochant le titre en keirin et il remporte la médaille d'argent du tournoi de vitesse, où les trois français réalisent le triplé. Aux championnats d'Europe juniors de Pruszków, il obtient les mêmes résultats dans les trois disciplines.

En 2010, Conord fait ses débuts avec les élites. Il termine 21e du keirin aux mondiaux 2010 à Copenhague. En 2011, il est troisième du championnat de France du Keirin et à vice-champion d'Europe de vitesse espoirs, battu par Stefan Bötticher. En 2012, il prend de nouveau la troisième place du tournoi de vitesse aux championnats de France sur piste et la deuxième de la vitesse individuelle (battu une nouvelle fois par Bötticher) et par équipes aux championnats d'Europe espoirs. Aux championnats d'Europe élites de 2012 à Panevėžys, il se classe neuvième du sprint.

Lors de la saison 2011-2012, il profite de la relative faiblesse du plateau du tournoi de vitesse individuelle de Pékin, pour y remporter sa première victoire en coupe du monde[1]. Sixième des qualifications[2], il s'impose dans tous ses duels pour l'emporter en finale devant le Chinois Zhang Lei[3], meilleur temps des qualifications[2].

Il connait ensuite une période difficile, sans résultats majeurs. En 2013, il se fait opéré des artères iliaques et déclare avoir « perdu l'envie »[4]. Il faut attendre la saison 2016 pour le revoir sur un podium international. En France, il remporte le bronze sur le keirin au championnats d'Europe[5] et devient champion de France du keirin, son premier titre avec les élites[4]. La veille, il avait pris la deuxième place de la vitesse individuelle derrière Quentin Lafargue.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2011-2012
    • 1er de la vitesse individuelle à Pékin

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Cottbus 2007 (juniors) Médaille d'or, Europe Or (avec Thierry Jollet et Quentin Lafargue)
Pruszkow 2008 (juniors) Médaille d'or, Europe Or Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'or, Europe Or (avec Thierry Jollet et Quentin Lafargue)
Anadia 2011 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent
Anadia 2012 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'argent, Europe Argent
Saint-Quentin-en-Yvelines 2016 Médaille de bronze, Europe Bronze

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]