Charles-Marie Bouton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Marie Bouton
Bouton Colosseum.jpg

Vue intérieure du Colysée

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Chapelle du Calvaire dans l'église Saint-Roch

Charles Marie Bouton, né le à Paris où il est mort le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Jacques Louis David, Jean-Victor Bertin et de Pierre Prévost, il a contribué à la réalisation de panoramas et il s’attacha surtout à la perspective et à l’art de distribuer la lumière. Cela le conduit ainsi à l’invention du Diorama en 1822, dont il partage l’honneur avec Louis Daguerre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Souterrains de Saint-Denis (1810)
  • La Porte St-Jacques à Troyes (1810)
  • Les Bains de Julien (1814)
  • La Chapelle du Calvaire à St-Roch (1817)
  • Saint-Louis au tombeau de sa mère (1819)
  • Jeanne Gray allant au supplice (1822)
  • Crypte de Saint-Gervais (1823)[1]
  • Vue de Rouen prise de Bonsecours (vers 1829-1830)
  • Vue de la cathédrale de Chartres (1833)
  • Vue intérieure de l’église Saint-Étienne-du-Mont (1842)
  • s.d. - Devant la prison , Musée des beaux-arts de Beaune
    • La vue d'un canal en Chine et l'Église de Saint-Paul de Rome, dioramas de 1849, ont disparu lors de l'incendie de l’église Saint-Paul de Rome[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voyages pittoresques : Normandie 1820-1909, Milan, Silvana editoriale, , 543 p. (ISBN 9788836613687, OCLC 690603127), p. 160
  2. Louis Charles Dezobry et Théodore Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Charles Delagrave, 1876, p. 359.

Source[modifier | modifier le code]

  • Pierre Defer, Catalogue général des ventes publiques de tableaux et estampes depuis 1737 jusqu’à nos jours, Paris, Aubry, 1868, 90-3.

Liens externes[modifier | modifier le code]