Charbon de bambou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charbon de bambou.

Le charbon de bambou est un charbon de bois produit par la combustion de chaumes de bambous récoltés au bout de cinq ans au moins et brûlés dans des fours à des températures comprises entre 800 et 1 200 °C. Il est bénéfique pour la protection de l'environnement car il permet de réduire les résidus polluants. C'est un matériau fonctionnel présentant d'excellentes propriétés d'absorption.

Le charbon de bambou a une longue histoire en Chine, où il est attesté par des documents datant de 1486 au cours de la dynastie Ming à Chuzhou Fu Zhi. Il est également mentionné au cours de la dynastie Qing, sous les règnes des empereurs Kangxi, Qianlong et Guangxu.

Production[modifier | modifier le code]

Le charbon de bambou est fabriqué à partir de bambou par un processus de pyrolyse. Selon les types de matière première, le charbon de bambou peut être classé comme charbon de bambou brut ou charbon de bambou en briquettes. Le charbon de bambou brut est constitué de parties de plantes en bambou telles que chaumes, branches et racines. Les briquettes de charbon de bambou sont obtenues à partir de résidus, par exemple de la poussière ou de la sciure de bambou, comprimées en bâtonnets d'une certaine forme qui sont ensuite carbonisés. Il existe deux types d'équipement utilisés pour la carbonisation, soit un four à briquettes, soit un procédé mécanique.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En Chine et au Japon, beaucoup de gens utilisent du charbon de bambou comme combustible pour la cuisson, ou pour le séchage du thé. La plus grande partie du charbon de bambou est du charbon de bambou brut. Comme c'est le cas du charbon de bois, le charbon de bambou permet de purifier l'eau en éliminant les impuretés organiques et les odeurs. Il est possible de traiter l'eau potable stérilisée au chlore avec du charbon de bambou pour éliminer les résidus de chlore. Thomas Edison, parce qu'il avait découvert la durabilité de son utilisation, a présenté un filament de bambou carbonisé dans l'un de ses dessins originaux pour sa lampe à incandescence.

Le vinaigre de bambou (acide pyroligneux) est extrait pendant la production du charbon de bambou, et est utile pour des centaines de traitements dans différents domaines. Il contient environ 400 composés chimiques et a de nombreuses applications, notamment dans les cosmétiques, les insecticides, les déodorants, le traitement des aliments et l'agriculture.

Selon certaines études, l'ajout de charbon de bambou ou de vinaigre de bambou à l'alimentation des poissons ou de la volaille peut augmenter leur taux de croissance[1],[2].

Danger pour la santé[modifier | modifier le code]

Selon l'Organisation mondiale de la santé, comme c'est le cas avec n'importe quel charbon de bois, une exposition prolongée à la poussière de charbon de bambou peut causer une légère toux. Certains ont prétendu que cela pouvait avoir des effets positifs, mais la recherche a prouvé le contraire[3].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Burger King utilise du charbon de bambou comme ingrédient dans son fromage pour un nouveau burger promotionnel au Japon, appelé Kuro Pearl et Kuro Ninja[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bamboo charcoal can boost fish growth: study », The China Post, Taiwan,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mars 2011).
  2. (en) J. Ruttanavut, K. Yamauchi, H. Goto et T. Erikawa, « Effects of dietary bamboo charcoal powder including vinegar liquid on growth performance and histological intestinal change in aigamo ducks », International Journal of Poultry, vol. 8, no 3,‎ , p. 229–36 (ISSN 1682-8356, lire en ligne).
  3. (en) Meggie Lu, « Bamboo charcoal may not be helpful », sur taipeitimes.com (consulté le 17 avril 2018).
  4. (en) « The Kuro Pearl and Kuro Ninja burgers also contain squid ink » (consulté le 27 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]