Chang-Rae Lee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lee.
Chang-Rae Lee
Naissance (52 ans)
Séoul, Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Œuvres principales

  • Les Vulnérables

Chang-Rae Lee[1], né le à Séoul en Corée du Sud, est un écrivain américain et professeur à l'université de Princeton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Corée du Sud, Chang-Rae Lee, âgé de 3 ans, émigre avec sa famille aux États-Unis. Son père est alors un résident en psychiatrie et, plus tard, il est psychiatre dans le comté de Westchester (État de New York. Le jeune Chang-Rae reçoit l'éducation d'un jeune américain de banlieue cossue. Il fréquente la Phillips Exeter Academy de Exeter, au New Hampshire. Il entre ensuite à l'université de Yale où il obtient un baccalauréat en anglais en 1987.

Après avoir travaillé comme analyste d'actions à Wall Street pendant un an, il s'inscrit à l'université de l'Oregon. Avec le manuscrit de Langue natale (Native Speaker) comme thèse, il obtient une maîtrise en beaux-arts en 1993. Il devient ensuite professeur adjoint d'écriture créative dans la même l'université.

Le , il épouse l'architecte Michelle Branca, avec qui il a deux filles.

Le succès de son premier roman, Langue natale (Native Speaker), paru en 1995, l'incite à accepter un poste de professeur d'écriture créative déménager à la City University de New York, puis à l'université de Princeton.

Il obtient une bourse Guggenheim en 2000.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Native Speaker (1995)
    Publié en français sous le titre Langue natale, traduit par Lazar Bitoun, Paris, éditions de l'Olivier, 2003 (ISBN 2-87929-256-5)
  • A Gesture Life (1999)
    Publié en français sous le titre Les Sombres Feux du passé, traduit par Jean Pavans, Paris, éditions de l'Olivier, 2001 (ISBN 2-87929-255-7) ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points. Roman » no 1037, 2002 (ISBN 2-02-056234-0)
  • Aloft (2004)
    Publié en français sous le titre Le Ciel de Long Island, traduit par Jean Lineker, Paris, éditions de l'Olivier, 2006 (ISBN 2-87929-459-2)
  • The Surrendered (2010) - finaliste du prix Pulitzer 2011
    Publié en français sous le titre Les Vulnérables, traduit par Marc Amfreville, Paris, éditions de l'Olivier, 2013 (ISBN 978-2-87929-751-4)
  • On Such a Full Sea (2014)

Autre publication[modifier | modifier le code]

  • Coming Home Again (2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'ordre coréen, Lee Chang-rae

Liens externes[modifier | modifier le code]