Championnat du monde d'échecs 1987

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Championnat du monde d'échecs.

Le Championnat du monde d'échecs 1987 a eu lieu à Séville du 12 octobre et le 19 décembre 1987 entre Garry Kasparov tenant du titre et Anatoli Karpov, son challenger. C'est la quatrième confrontation des deux joueurs pour le titre. Le match se terminant par l'égalité, Kasparov conserva son titre.

Qualification[modifier | modifier le code]

Le format de qualification de ce cycle diffère de ceux organisés depuis 1965 : un tournoi des candidats fermé est organisé avec les quatre premiers de trois interzonaux, plus quatre joueurs qualifiés d'office :

Les quatre premiers du tournoi des candidats de Montpellier en 1985 sont qualifiés. Arthur Youssoupov, Rafael Vaganian et Andreï Sokolov terminent premiers avec 9/15, tandis que Jan Timman et Mikhaïl Tal se partagent la 4e place. Un match de 6 parties est organisé pour la dernière place qualificative, il se solde par un match nul (+1 -1 =4), Timman est finalement qualifié au nombre de victoires dans l'interzonal (+4 -2 =9 contre +3 -1 =11 pour Tal). Anatoli Karpov, l'ancien champion du monde défait lors du championnat précédent, accède directement à la finale.

Quarts de finale Demi-finales Finale
 Tilburg, janvier-février 1986      Riga, septembre-octobre 1986      Linares, février-mars 1987
 Drapeau : Pays-Bas Jan Timman  3
 Drapeau : URSS Arthur Youssoupov  6  
 Drapeau : URSS Andreï Sokolov  7½
 Minsk, janvier 1986
   Drapeau : URSS Arthur Youssoupov  6½  
 Drapeau : URSS Rafael Vaganian  2
 Drapeau : URSS Andreï Sokolov  6  
 Drapeau : URSS Andreï Sokolov  3½
 
   Drapeau : URSS Anatoli Karpov  7½
   
 
     
   
 
       
   
     

Résultats[modifier | modifier le code]

Le match était au meilleur des 24 parties. Les joueurs devaient marquer 12,5 points. en cas d'ex aequo (12 à 12), Kasparov conservait son titre.

Championnat du monde d'échecs 1987
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Points
Drapeau : URSS Garry Kasparov ½ 0 ½ 1 0 ½ ½ 1 ½ ½ 1 ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ 0 1 12
Drapeau : URSS Anatoli Karpov ½ 1 ½ 0 1 ½ ½ 0 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 0 12

Le déroulement des 24 parties fut le suivant :

Partie Ouverture Nombre
de coups
Blancs Noirs Résultat Score
1 défense est-indienne 30 Karpov Kasparov nulle
2 partie anglaise 32 Kasparov Karpov Karpov gagne (0-1) Karpov mène 1-0
3 est-indienne 29 Karpov Kasparov nulle Karpov mène 1-0
4 anglaise 41 Kasparov Karpov Kasparov gagne (1-0) égalité 1-1
5 défense Grünfeld 38 Karpov Kasparov Karpov gagne (1-0) Karpov mène 2-1
6 anglaise 28 Kasparov Karpov nulle Karpov mène 2-1
7 Grünfeld 79 Karpov Kasparov nulle Karpov mène 2-1
8 anglaise 50 Kasparov Karpov Kasparov gagne (1-0) égalité 2-2
9 Grünfeld 70 Karpov Kasparov nulle égalité 2-2
10 défense Caro-Kann 20 Kasparov Karpov nulle égalité 2-2
11 Grünfeld 50 Karpov Kasparov Kasparov gagne (0-1) Kasparov mène 3-2
12 gambit dame 21 Kasparov Karpov nulle Kasparov mène 3-2
13 Grünfeld 36 Karpov Kasparov nulle Kasparov mène 3-2
14 Caro-Kann 20 Kasparov Karpov nulle Kasparov mène 3-2
15 Grünfeld 42 Karpov Kasparov nulle Kasparov mène 3-2
16 anglaise 41 Kasparov Karpov Karpov gagne (0-1) égalité 3-3
17 est-indienne 46 Karpov Kasparov nulle égalité 3-3
18 gambit dame 40 Kasparov Karpov nulle égalité 3-3
19 gambit dame 62 Karpov Kasparov nulle égalité 3-3
20 gambit dame 37 Kasparov Karpov nulle égalité 3-3
21 Grünfeld 28 Karpov Kasparov nulle égalité 3-3
22 gambit dame 19 Kasparov Karpov nulle égalité 3-3
23 anglaise 57 Karpov Kasparov Karpov gagne (1-0) Karpov mène 4-3
24 début Réti 64 Kasparov Karpov Kasparov gagne (1-0) égalité 4-4

Parties remarquables[modifier | modifier le code]

  • Karparov - Karpov, 2e partie, 0-1. Déroulement dramatique et inédit : au 9e coup, Karpov sort une nouveauté dans l'ouverture qu'il avait préparée pour le championnat du monde d'échecs 1981 contre Viktor Kortchnoï. Kasparov réfléchit pendant une heure 20, ce qui constitue un record dans une finale de championnat du monde. Au 25e coup, Kasparov n'a plus que 6 minutes pour jouer 16 coups. Il joue, mais concentré sur son jeu, oublie d'appuyer sur la pendule. Une minute avant de tomber, Kasparov s'étonne que son adversaire ne joue pas. Des mouvements et rumeurs de la salle attirent son attention ; il regarde enfin sa pendule. Il appuie, mais perd peu de temps après dans un effroyable zeitnot.
  • Karpov - Kasparov, 11e partie, 0-1
  • Kasparov - Karpov, 24e partie, 1-0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]