Château du Marais (Argenteuil)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château du Marais
Chateau-Argenteuil.jpg
Présentation
Destination initiale
Château d'agrément
Destination actuelle
Stade et complexe sportif
Style
Renaissance
Propriétaire
commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Val-d'Oise
voir sur la carte du Val-d'Oise
Red pog.svg

Le château du Marais, dénommé aussi localement le château Mirabeau, est un château du XVIIIe siècle situé à Argenteuil dans le département français du Val-d'Oise.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château, détruit par les troupes allemandes pendant la guerre de 1940-1945, était situé dans la partie ouest de la commune d'Argenteuil dans le quartier dit « du Marais ».

Architecture[modifier | modifier le code]

Avec sa façade sud tournée vers la Seine et sa façade nord vers un grand parc paysagé, le domaine du Marais constituait du XVe au XIXe siècle une des plus remarquables propriétés des environs de Paris.

Réduit aux façades fragilisées au sortir de la Guerre, il ne subsiste plus des bâtiments de style Renaissance que le portail[1] et l’ermitage, petite fabrique de jardin qualifiée abusivement de chapelle, restaurés en 2008 et du parc quelques platanes hybrides du XVIIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine du Marais était la propriété des bénédictins au Moyen Âge.

De grandes familles nobles et des notables s’y sont succédé. Parmi ceux-ci on relève Jacques de Flesselles, prévôt des marchands et première victime de la Révolution le et Mirabeau [2] ainsi que sa famille. Le père de celui-ci, Victor Riquetti de Mirabeau, surnommé l'ami des hommes, y meurt le .

Le château est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis le [3]. L'ancien parc, qui a hébergé un bidonville pendant le conflit franco-algérien, est actuellement couvert par le stade du Marais.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]