Château du Hagelschloss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château du Hagelschloss
Image illustrative de l'article Château du Hagelschloss
La grande arche
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Fin construction XIIe-XIIe siècle
Destination actuelle Ruine peu importante
Protection Aucun[1]
Coordonnées 48° 26′ 58″ N 7° 23′ 22″ E / 48.449315, 7.38948648° 26′ 58″ Nord 7° 23′ 22″ Est / 48.449315, 7.389486  [2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Ottrott

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château du Hagelschloss

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Hagelschloss

Le château du Hagelschloss ou château de Waldsberg est un château fort en ruines situé dans la commune française d'Ottrott, dans le département du Bas-Rhin.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le Hagelschloss tire probablement son nom de sa position dominante sur la vallée du Hagelthal. Au XIXe siècle on l'identifia comme étant le château de Waldsberg dont parlent certains document historiques[réf. nécessaire].

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Position[modifier | modifier le code]

Le Hagelschloss est situé sur le Hohenburgberg situé en face du Mont Sainte-Odile, au Nord de ce dernier. Il est proche du mur païen du Mont-Sainte-Odile, et certaines pierres du châteaux semblent avoir été empruntées à ce mur.

Accès[modifier | modifier le code]

L'accès au Hagelschloss ne s'effectue qu'à pied, par les chemins de randonnée balisés par le Club vosgien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIII° siècle, c'est un fief de l'empire germanique. On ne connaît pas avec précision la date de construction de la forteresse. Un châtelain du nom de Guillaume Erb entre en conflit avec la ville de Strasbourg. Des ambassadeurs du prélat sont retenus captif au château, ce qui va motiver un siège de la place en 1406. À l'issue de ce siège, Erb est capturé et la château démantelé. Il ne sera jamais reconstruit.

Éléments d'architecture[modifier | modifier le code]

Plan du château de Hagelschloss

Outre diverses murailles, l'élément principal des vestiges consiste en une formidable arche de maçonnerie reliant les extrémités d'un rocher en forme de U sur lequel la partie haute du château s'élevait.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Carmona et Guy Trendel, Les Châteaux des Vosges, tome 2, Éditions Pierron
  • (de) M. Herbig, Ottrotter Schlösser, Ruine Köpfel, Ruine Waldsberg [gen. Hagelschloss], Beschreibung und Geschichte, Heitz und Mündel, Strassburg, 1903, 48 p.
  • Bernhard Metz, « Stations de l'histoire du château de Waldsberg ou Hagelschloss », in Châteaux forts d'Alsace, 2000
  • Gérald Pietrek, La malédiction du Hagelschloss, Éd. Coprur, Strasbourg, 2006, 55 p. (ISBN 2-84208-159-5)
  • Jean-Michel Rudrauf, « Hagelschloss (Waldsberg) : étude monumentale d'un château en péril », in Châteaux forts d'Alsace, 2000

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no IA00075607 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :