Château de Sassenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le château de Sassenay est situé sur la commune de Sassenay en Saône-et-Loire, à côté de l'église, sur une petite éminence.

Description[modifier | modifier le code]

La construction est précédée au sud d'une terrasse en terre-plein bordée d'un garde-corps dont les contours, de part et d'autre d'une rampe d'accès centrale en pente douce, dessinent un pan concave entre deux angles droits.

Le château est formé d'un corps central de plan rectangulaire, flanqué de deux ailes en légère avancée sur chacune de ses façades, la saillie étant nettement plus prononcée au sud qu'au nord. Le toit de tuiles du corps central, à deux versants, s'appuie à ses deux extrémités sur les toits à croupes des ailes. L'ensemble comprend un rez-de-chaussée et un étage percés de grandes baies rectangulaires et un étage de combles éclairé par des œils-de-bœuf et, sur les façades latérales, des lucarnes à ailerons couronnées de frontons.

Un gros pigeonnier circulaire subsiste dans une propriété voisine.

Le château, siège de la mairie et de l'école primaire, ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

Maison de Rion

  • fin XIIe siècle : le premier seigneur connu du lieu est Girard de Rion

Maison de Bourgogne-Montagu

Maison de Damas

  • 1349 : la terre revient à la sœur du précédent, Isabelle de Montagu, épouse de Robert Damas de Marcilly
  • vers 1365 : à la mort du précédent, la seigneurie est partagée entre ses fils, Hugues Damas et Philibert Damas

Succession de propriétaires

  • milieu du XVe siècle : Marguerite de Damas, dame de Sassenay, épouse Hugues de Digoine, chevalier
  • 1540 : François de Montmorency vend le fief à Denis de Pontoux
  • 1572 : Anne de Pontoux, fille du précédent, apporte la terre à Bénigne Tisserand

Famille Bernard

  • 1656 : le bien, reçu en héritage par Edme Régnier de Montmoyen, est confisqué sur sa succession et vendu à Bernard Bernard (prénom et nom...), président au Parlement; cette famille fera ériger la terre en marquisat et reconstruire le château, depuis longtemps laissé à l'abandon
  • époque révolutionnaire : le château est pillé et dépouillé de ses grilles durant l'émigration d'Henri Bernard
  • première moitié du XIXe siècle : Gaspard Victor Amédée Bernard de Sassenay succède à son père Gaspard Étienne Bernard de Sassenay
  • 1840 : la famille Bernard se sépare du domaine

Période plus récente

  • 1855 : la commune acquiert le château; elle y aménagera des locaux administratifs et des logements

Armoiries[modifier | modifier le code]

  • Rion : D’argent à une bande ondée d’azur, accompagnée en chef d’un oiseau de gueules et en pointe d’un tastevin de sable
  • Bourgogne-Montagu : bandé d'or et d'azur de six pièces à la bordure de gueules, au franc quartier d'argent brochant
  • Tisserand : D'azur au chevron d'or, et en pointe une coquille du même
  • Régnier : D'azur à la croix dentelée d'argent, cantonnée de quatre molettes d'or
  • Bernard de Sassenay : D'azur à une fasce d'or, chargée d'une molette d'azur, accompagnée en chef de deux coutelas passés en sautoir d'argent, les croisées ou poignées d'or, surmontant une hure de sanglier du même, et en pointe un étendard d'argent, posé en bande, lancé et ferré d'or

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Un petit village du Chalonnais: Sassenay à travers les âges, de G. MORIN DE FINTE (1947)

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]