Château de Passy-les-Tours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Château de Boulainvilliers.
image illustrant les châteaux de France image illustrant la Nièvre
Cet article est une ébauche concernant les châteaux de France et la Nièvre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Château de Passy-les-Tours
Image illustrative de l'article Château de Passy-les-Tours
Le château de Passy-les-Tours.
Type Château fort
Fin construction XIVe siècle
Propriétaire initial Jean de Chevenon
Protection  Inscrit MH (1927)
Coordonnées 47° 12′ 55″ Nord, 3° 04′ 33″ Est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Commune Varennes-lès-Narcy

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château de Passy-les-Tours

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Passy-les-Tours

Le château de Passy-les-Tours est situé à Varennes-lès-Narcy dans la Nièvre. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Édifié sur un plan barlong d'environ 50 m de côté flanqué aux angles de quatre tours rondes, le château, construit à la fin du XIVe siècle par Jean de Chevenon, alors conseiller de Charles VI de France, était pourvu d'un donjon de 25 m de hauteur qui dominait la voûte d'entrée.

Son architecture est inspirée du château de Vincennes et ses tours imposantes donnent leur nom au village.

Pendant la guerre de Cent Ans, à partir de 1422, il est occupé par le capitaine Perrinet Gressart[2] qui tint tête à Jeanne d'Arc lors du siège de La Charité-sur-Loire en 1429.

Très endommagé par les guerres de religion, le château devient en 1782, la propriété du marquis de Vergennes, homme politique et diplomate.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château fut probablement construit par le même architecte qui construisit le château de Chevenon (Nièvre), propriété de son frère Guillaume, qui était capitaine du château de Vincennes[3]. Le corps de logis et les murs d'enceinte furent abattus lors des guerres de religion, puis le colombier, une partie des tours et des murailles le furent par les propriétaires successifs pour en tirer des pierres afin de réaliser d'autres constructions.

Le château est édifié sur un plan rectangulaire de 50 mètres de côté, plusieurs fois remanié. À l'origine, il possédait quatre tours d'angle, seule reste le tour sud-est avec des murs d'un mètre soixante dix d'épaisseur dont la base comporte une pièce voûtée. Elle forme un angle avec le corps de logis, dans lequel se trouvent les vestiges d'une tourelle en surplomb.

Le donjon fait 25 mètres de hauteur. L'entrée est encadrée par deux tourelles sur contrefort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00113040 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Raymond Colas, Guide des châteaux de France : La Nièvre, Éd. Hermé, 1986, pp.96-98.
  3. Raymond Colas, op. cit..

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Michot, Le château de Passy-les-Tours, 1952.
  • Raymond Colas, Châteaux en Nivernais, 1976, pp.50-52.
  • Raymond Colas, Guide des châteaux de France : La Nièvre, Éd. Hermé, 1986, pp.96-98.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Les Tours de Passy, site de l'association pour la sauvegarde et la mise en valeur du château