Château de Landeronde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Landeronde
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Maine-et-Loire
voir sur la carte de Maine-et-Loire
Red pog.svg

Le château de Landeronde est un château situé en Anjou à Bécon-les-Granits[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé dans le département français de Maine-et-Loire, sur la commune de Bécon-les-Granits.

Description[modifier | modifier le code]

Édifié au XVe siècle, le château a été remanié aux XVIe et XVIIe siècles. Il est annexé d'une chapelle.

Le château de Landeronde, au sein d'un parc à l'anglaise, a conservé son cachet d'origine. Les façades en forme de L sont reliées par une tour hexagonale de style Renaissance contenant un escalier à vis.

Armes de la famille de Meaulne

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, les Le Jeune de Bonnevaux étaient seigneurs de Landeronde. Le fief est entré dans la famille de Meaulne par le mariage en 1719 d'Anne Le Jeune de Bonnevaux avec René de Meaulne (devenu chef de la famille de Meaulne après l'extinction en 1744 de la branche ainée des marquis de Lancheneil).

Le château est ensuite resté dans cette famille qui en est encore propriétaire aujourd'hui.

Classement[modifier | modifier le code]

Le château de Landeronde a été classé au titre des monuments historiques en 1964 et inscrit en 1964[1]. Il donne lieu à des visites libres ou organisées.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Jean Graton, dessinateur et créateur du personnage de bandes dessinées Michel Vaillant, s'est fortement inspiré du château de Landeronde pour dessiner la demeure de la famille Vaillant, « la Jonquière » (à partir de 1966 dans l'album no 10 « L'honneur du samouraï »).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]