Château de La Barbelinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de La Barbelinière
Image illustrative de l’article Château de La Barbelinière
Début construction XVe siècle
Fin construction XIXe siècle
Coordonnées 46° 50′ 13″ nord, 0° 26′ 42″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Localité Thuré
Géolocalisation sur la carte : Vienne
(Voir situation sur carte : Vienne)
Château de La Barbelinière
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Château de La Barbelinière

Le château de La Barbelinière est situé sur la commune de Thuré[1], dans le département de la Vienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVe siècle, le château est fortifié par Jean de Marconnay. La seigneurie passe à Pierre Certany, écuyer et officier de finance au XVIIe siècle, à Jacques Jaunier reprit la Barbelinière en 1669. En 1714, François Creuzé, seigneur de Brenusson se porte acquéreur de la terre de Barbelinière et autres fiefs situés paroisse de Thuré passée à ses neveux, qui la vendirent à Joseph Cadet, munitionnaire pour le Roi à Québec et à Montréal, au XVIIIe siècle, qui l'acquiert pour 800 000 livres en 1766, à la suite d'une adjudication.

En 1822, Robert-Auguste Creuzé (1779-1842), député-maire de Châtellerault, reprit la propriété et ne cessa de l’augmenter par de petits et grands achats, visant à enclore un vaste domaine. À sa mort en 1842, elle passe à son fils le banquier Jacques-Augustin Creuzé, puis par héritage à la famille de Laubier, Bouvais de La Fleuriaye, puis à la famille du Réau de La Gaignonnière qui la vend. Elle est reprise par la famille de Renty et passe en héritage à la famille de Bonafos de Bélinay (actuels propriétaires du château).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]