Centre de recherche scientifique et technique sur les régions arides de Biskra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Centre de Recherche Scientifique et Technique sur les Régions Arides (C.R.S.T.R.A.) est un établissement public (E.P.S.T.) créé par décret no 91-478 du 14 décembre 1991, modifié par le décret no 185 du 1er décembre 2003 et régi par le décret exécutif no 83-521 du 10 septembre 1983. Le siège central est domicilié à Biskra.

Missions[modifier | modifier le code]

  • Réaliser les programmes de recherche scientifique et technique sur les régions arides et/ou menacées de sécheresse ou de désertification ;
  • Entreprendre et/ou participer à toute recherche à caractère pluridisciplinaire relative aux régions arides ;
  • Constituer une base de données scientifiques et techniques sur les Régions Arides et d’en assurer le traitement, la conservation et la diffusion ;
  • Participer à toute recherche sur la compréhension et la lutte contre la vulnérabilité humaine aux changements environnementaux.

Axes[modifier | modifier le code]

  1. Optimisation de l’exploitation des ressources hydriques
  2. Agriculture Saharienne
  3. La steppe et la désertification
  4. Climat / Milieu
  5. Aspects Socio-Économiques

Équipes de recherche[modifier | modifier le code]

Le centre compte 157 permanents dont 72 chercheurs. Ses missions s’expriment à travers différentes activités :

  • Exécution de programmes de Recherche (P N R et FNR) pour le Développement des Régions Arides dans les domaines
    • de l’Environnement ;
    • des Risques Majeurs ;
    • de l’Aménagement du Territoire ;
    • des Ressources Hydriques ;
    • de l’Agriculture, Développement Rural et Développement
    • socioéconomique ;
    • des Énergies Renouvelables.
  • Des études spécifiques d’expertise et d’engineering ;
  • Des cours accélérés dans les domaines d’intérêt du Centre ;
  • L’organisation de séminaires, d’ateliers et d’autres rencontres scientifiques liées à ses missions ;
  • La veille écologique et technologique en Régions Arides.
  • L’édition scientifique :
    • revue internationale : « Journal Algérien des Régions Arides » ;
    • ouvrages scientifiques ;
    • films et vidéos scientifiques ;
    • proceedings ;
    • thèses et mémoires de doctorat, de Magistère, d’Ingénieur, et de DES;
    • documents cartographiques.