Cathédrale Saint-Paul de Calcutta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint-Paul.
Cathédrale Saint-Paul
Image illustrative de l'article Cathédrale Saint-Paul de Calcutta
Cathédrale Saint-Paul
Présentation
Nom local St Paul's Cathedral
Culte Anglican [CNI]
Type Cathédrale
Rattachement Église de l'Inde du Nord [CNI]
Début de la construction 1839
Fin des travaux 1847
Architecte William N. Forbes
Style dominant néo-gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État Bengale-Occidental
Ville Calcutta
Coordonnées 22° 32′ 39″ N 88° 20′ 48″ E / 22.54417, 88.3466722° 32′ 39″ Nord 88° 20′ 48″ Est / 22.54417, 88.34667[1]

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Cathédrale Saint-Paul

La cathédrale Saint-Paul de Calcutta est un édifice religieux anglican[2] édifié en 1847 par les Anglais à Calcutta, en Inde. Construite comme cathédrale, pour remplacer l'église Saint-Jean, elle est située dans la partie méridionale du grand espace vert de Calcutta appelé 'Maïdan' où elle côtoie le Victoria Memorial, les centres culturels Nandan et Rabindra Sadan ainsi que le Birla Planetarium.

La cathédrale est d'architecture néo-gothique tandis que les vitraux et fresques intérieures sont d'inspiration florentine de style Renaissance.

Chowringhee et la cathédrale Saint-Paul en 1865

Le palais épiscopal se trouvant de l'autre côté de 'Chowringhee Road' ('Jawaharlal Nehru Road') est une des dernières résidences monumentales de type colonial - avec imposantes colonnes doriques - qui faisaient la gloire de 'Chowringhee' au XIXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de cette cathédrale devait fournir un espace plus grand à la population de la communauté européenne de Calcutta (4000 hommes et 300 femmes en 1810 dans la région du Bengale). En effet, l'église Saint John de James Agg construite en 1787 ne permettait plus d'accueillir la population chrétienne croissante dans la ville[3]. In 1762, bien avant que la décision ne fut prise de construire la cathédrale, l'emplacement était peuplé par une vie sauvage, et particulièrement de tigres. Plus tard, le lieu s'est développé bien qu'il soit loin au Sud de la ville. Il a pris le nom de "Fives Court".

En 1819, l'évêque Middleton a émis l'idée de construire une cathédrale dans ce quartier. Il n'a cependant pas eu le temps de voir ce rêve se réaliser. De même que ces successeurs, les évêques Heber, James et Turner meurent avoir l'achèvement de la construction[4].

La première ébauche de la cathédrale a été dessinée en 1819 par William Nairn Forbes à la demande du Francis Rawdon-Hastings, Gouverneur Général du Bengal. À cause de son coût trop élevé, elle n'a pas été acceptée[3].

Le projet a été revu seulement en 1832, quand l'évêque  Daniel Wilson est arrivé à Calcutta et un terrain de 7 hectares a été acheté. Comme demandé par le nouvel archevêque Wilson, Forbes a alors esquissé une cathédrale pouvant accueillir entre 800 et 1000 personne de la communauté chrétienne. 

Un comité a été créé et l'architecture fut décidér. Les premières pierres ont été posées le 8 octobre 1839. À cette occasion, très suivie par les Européens, la reine Victoria a envoyé dix pièces d'argenterie pour la cathédrale. La construction fut achevée en huit ans, le 8 octobre 1847. En considérant le chœur, le sanctuaire, les chapelles et le cloché de 61 mètres, le coût de la construction s'élève alors à 435 669 Roupies indiennes.

L'architecture s'inspire de la combinaison des styles classique et gothique. L'édifice était considéré comme moderne pour l'époque puisque la charpente est constituée de fer et d'acier. L'ingénieur militaire, commandant Wiliam Nairn Forbes (1796-1855) a dessiné les croquis de la cathédrale avec l'aide de l'architecte C. K. Robinson. Il a façonné la tour et la flèche comme celle de la cathédrale de Norwich. [5][6][7][8] Lors des séismes de 1897 et de 1934, Calcutta fut dévastée et le clocher de la cathédrale s'est effondré. La Tour fut reconstruite selon les lignes de la Tour central Bell Harry de la cathédrale de Canterbury après le second séisme.

Une statue du deuxième l'évêque de Calcutta, Heber, se dresse dans la cathédrale. Elle fut sculptée par Francis Leggatt Chantrey [5] Non loin du Victoria Memorial, la cathédrale est actuellement maintenue dans une atmosphère sereine et dans un parc qui aspire à la paix. Des gens de toutes les confessions peuvent la visiter ou assister aux messes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Earth
  2. Appartenant aujourd'hui à l'Église de l'Inde du Nord [CNI] qui fait partie de la 'Communion anglicane'.
  3. a et b Jacqueline Banerjee, « St Paul's Cathedral, Kolkata, India, by William Nairn Forbes: The First Victorian Cathedral », The Victorian Web
  4. « St. Pauls Cathedral », The Diocese of Calcutta, CNI (consulté le 23 août 2015)
  5. a et b Riddick 2006, p. 175.
  6. Earth 2011, p. 64.
  7. (en) 100 Cities of the World, Parragon Pubishing India,‎ , 57– p. (ISBN 978-1-4454-0665-7, lire en ligne)
  8. Saran 2014, p. 252.

Bibliographie[modifier | modifier le code]