Castello di Serravalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castello di Serravalle (homonymie).

Castello di Serravalle
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne
Province (s) Bologne
Commune (s) Valsamoggia
Code postal 40050
Index tel. 051
Démographie
Population 4 917 hab. (31-12-2010[1])
Densité 126 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 26′ 31″ nord, 11° 04′ 23″ est
Altitude Min. 182 m
Max. 182 m
Superficie 3 900 ha = 39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Castello di Serravalle

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Castello di Serravalle

Castello di Serravalle est une commune italienne d'environ 4 900 habitants située dans la ville métropolitaine de Bologne, dans la région Émilie-Romagne, en Italie. Le 1er janvier 2014 elle est intégrée à la commune de Valsamoggia suite au regroupement des communes de Bazzano, siège communal, Castello di Serravalle, Crespellano, Monteveglio et Savigno[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Bersagliera, Castelletto, Fagnano, Mercatello, Ponzano - Maiola, Rio ca' de' fabbri, Sant'Apollinare, Tiola, Zappolino

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Guiglia, Monte San Pietro, Monteveglio, Savignano sul Panaro, Savigno, Zocca

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) « Progetto Fusione Comuni Valle Samoggia », sur fusionesamoggia.it (consulté le 8 août 2017).