Mordano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mordano
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne 
Ville métropolitaine Bologne 
Code postal 40027
Code ISTAT 037045
Code cadastral F718
Préfixe tel. 0542
Démographie
Gentilé mordanesi
Population 4 725 hab. (31-12-2010[1])
Densité 225 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 24′ 00″ nord, 11° 49′ 00″ est
Altitude Min. 21 m – Max. 21 m
Superficie 2 100 ha = 21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Mordano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Mordano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Mordano
Liens
Site web http://www.comunemordano.it/

Mordano est une commune de la ville métropolitaine de Bologne dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une intense activité de centuriation fut mise en œuvre par les Romains dans la région et cela est encore visible aujourd'hui : les rues de la campagne sont organisées dans une grille quadrillée, avec le côté de chaque carré d'environ 715 mètres[2].

Au cours des XIe et XIIe siècles, les habitants commencèrent à assécher les marais, en créant la massa Bibani : un petit village (Bubanus) grandit autour de cette nouvelle partition de terres cultivables. Plus tard, un château fut construit à cet endroit[3].

La présence d'un château à Mordano est attestée au XVe siècle.

Les deux châteaux furent ensuite annexés dans le domaine de Catherine Sforza en 1488. En 1498, le roi de France, Charles VIII, détruisit le château de Mordano, mais ne fut pas capable de conquérir celui de Bubano, renforcé par Catherine Sforza et transformé en une véritable forteresse[4].

Au cours des siècles suivants, Mordano et Bubano faisaient partie des États Pontificaux et les deux communes furent jointes. Au cours de cette période, le château de Bubano tomba progressivement en ruine et aujourd'hui seulement la tour principale (connue sous le nom italien de Torrione Sforzesco) existe encore[5].

En 1860, la municipalité de Mordano fit partie du Royaume d'Italie nouveau-né .

Fêtes et foires[modifier | modifier le code]

Pendant l'année, plusieurs foires et fêtes se déroulent dans la municipalité de Mordano :

  • Sagra dell'Agricoltura (fête de l'agriculture), depuis 1981. Mordano, la dernière semaine de mai. [6] ;
  • Palio del Torrione (Palio de la tour défensive), depuis 1997. Bubano, troisième semaine de juin. [7] ;
  • Rock a Tutta Birra (festival de la bière), depuis 1994. Chiavica, première semaine de septembre. [8].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
28 novembre 1986 23 avril 1995 Romano Andalò PCI  
24 avril 1995 13 juin 1999 Daniele Montroni Liste civique  
14 juin 1999 7 juin 2009 Roberto Andalò Liste civique  
8 juin 2009 en cours Stefano Golini Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Bubano, Chiavica.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnara di Romagna, Imola, Massa Lombarda



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. http://mordano.provincia.bologna.it/index.php/storia-e-stemma/
  3. Andrea Ferri, Imola nella storia. Note di vita cittadina, 1992, Edizioni Il Nuovo Diario Messaggero, Imola.
  4. Lorenzo Raspanti, Imola nella storia. Note di vita cittadina, 1991, Edizioni Il Nuovo Diario Messaggero, Imola, pag. 157.
  5. http://mordano.provincia.bologna.it/index.php/torrione-sforzesco/
  6. (en) « Site officiel Sagra dell'Agricoltura ».
  7. (en) « Site officiel Palio del Torrione ».
  8. (en) « Site officiel Rock a Tutta Birra ».