San Pietro in Casale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
San Pietro in Casale
Piazza dei Martiri
Piazza dei Martiri
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne 
Ville métropolitaine Bologne 
Code postal 40018
Code ISTAT 037055
Code cadastral I110
Préfixe tel. 051
Démographie
Gentilé sanpierini
Population 11 815 hab. (31-12-2010[1])
Densité 180 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 42′ 00″ nord, 11° 24′ 00″ est
Altitude Min. 17 m
Max. 17 m
Superficie 6 580 ha = 65,8 km2
Divers
Saint patron Santi Pietro e Paolo
Fête patronale 29 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
San Pietro in Casale

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
San Pietro in Casale

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
San Pietro in Casale
Liens
Site web http://www.comune.san-pietro-in-casale.bo.it/

San Pietro in Casale (San Pîr in Casèl en dialecte bolonais) est une commune italienne de la ville métropolitaine de Bologne dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

San Pierto in Casale situé à une altitude variant de 11 à 19 mètres, trône dans la Plaine du Pô dans l’ancienne zone marécageuse de la valle Padusa, dans l’anse créé par le Reno (fleuve), baigné par certains torrents qui l’alimentent et par des canaux d’assainissement, dont le canal Émilien Romagnol (CER) qui passe au sud du territoire.
La route nationale SS25 qui monte de Bologne (23 km), traverse la cité et rejoint Ferrare (26 km) en passant par Poggio Renatico (FE, 10 km). La ligne de chemin de fer suit le même itinéraire et poursuit vers Padoue et Le Brenner. Grandes villes voisines :

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Bien qu’étant au milieu d’une zone humide insalubre, San Pietro est habité depuis le temps des Romains, comme en témoignent les nombreux objets découverts lors de fouilles (pierres tombales, vases, sarcophages, etc.).
Entre les VIIe et IXe siècles, d’anciens documents de l’abbaye de Nonantola relate l’existence de la cité et de la forêt dite Salto Piano, que Teodalto, seigneur de Modène et Reggio, possédait en cette zone.
Le nom de San Pietro in Casale, apparaît pour la première fois en 1223, dans une ordonnance par laquelle la commune de Bologne imposait, à la population de la zone, un chef de quartier pour la cité.
Son isolation géographique et sa dépendance envers la ville de Bologne, entraîna pour San Pietro toutes les vicissitudes de celle-ci, les attaques et les saccages de ses ennemis.

Renaissance[modifier | modifier le code]

En 1443, San Pietro fut cité comme Villa di San Pietro in Casale, en référence à une antique villa remontant à l’époque de la dynastie romaine de Antonin le Pieux ; villa sur les ruines de laquelle, Giovanni II Bentivoglio fit construire sa villa, encore existante aujourd’hui dans le hameau de Maccaretolo.
Jusque vers les années 1700, San Pietro ne fut qu’un petit bourg de quelques maisons ; bien qu’un décret du Sénat de Bologne, en 1544, en atteste l’origine ainsi qu’un marché hebdomadaire connu dans toute la zone.

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Les quelques chroniques sur le petit bourg relatent deux grands incendies : en 1637 provoqué par les troupes anti-papales et en 1809 par des brigands qui infestaient la zone.

Le 20 juin 1796, le gouvernement de Napoléon Bonaparte abolit toute autorité qui ne serait du Sénat de Bologne et donna au village et aux diverses paroisses voisines la configuration d’une véritable commune.

À la restauration du gouvernement de l’état pontifical, San Pietro, qui comptait 2984 habitants y compris les hameaux de Rubizzano, Maccaretolo et Gavaseto, se voit agrandi d’autres territoires : Asia, Cenacchio, Massumatico, Poggetto, Sant'Alberto, San Benedetto et Gherghenzano, lesquels (hors le dernier) forme l’actuel territoire communal.

Les conditions de vie dans cette zone humide s’améliorèrent par le canalisation et l’aménagement des rives des grands fleuves : en 1782 par l’achèvement du cavo Benedettino (canalisation du Reno et de ses affluents) et au XIXe siècle par le cavo Napoleonico (canal ou bypass de régulation de l’écoulement des eaux entre le Reno et le Pô).

L’amélioration des conditions de culture donna un essor économique à la commune (établissements publics, routes, etc.).

San Pietro in Casale fut touché par le séismes de 2012 en Émilie-Romagne qui fit une victime et quelques dégâts matériels.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Roberto Brunelli Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Asia, Cenacchio, Gavaseto, Maccaretolo, Massumatico, Poggetto, Rubizzano, Sant'Alberto, San Benedetto

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bentivoglio (7 km), Castello d'Argile (9 km), Galliera (6 km), Malalbergo (11 km), Pieve di Cento (8 km), San Giorgio di Piano (6 km), Cento (FE, 10 km)

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
7 847 8 911 9 431 9 085 8 096 7 979 8 460 8 814 9 866
2011 - - - - - - - -
11 815 - - - - - - - -

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 1244 personnes, soit 10,5 % de la population résidente.
Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Cittadinanza Popolazione
1 Drapeau du Maroc Maroc 268
2 Drapeau de la Roumanie Roumanie 203
3 Drapeau du Pakistan Pakistan 155
3 Drapeau de l'Albanie Albanie 136
5 Drapeau de la Tunisie Tunisie 103
6 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 60

Économie[modifier | modifier le code]

la commune de San Pietro in Casale conserve une économie principalement agricole et de nombreuses industries sont dédiées à la transformation, conservation et commercialisation des produits agricoles.
Ajouté à cela une activité artisanal et commerciale en constante augmentation, sans oublier le secteur tertiaire.
En 2006, à cause d’une directive restrictive de l'Union européenne relative à la production de sucre, la raffinerie sucrière de San Pietro in Casale, du groupe SFIR (un des vingt complexes de raffinage d’Italie) fut fermé, provoquant une grave perte productive et d’emploi pour la commune.

Culture[modifier | modifier le code]

Le parc culturel comprend:

  • le musée Casa Frabboni, exposition des peintures et sculptures,
  • la bibliothèque Mario Luzi,
  • la bibliothèque pour enfants.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Fêtse et évènements[modifier | modifier le code]

  • la fête des Saints patrons, pendant tout le mois de juin, à caractère musical, artistique et gastronomique.
  • le Carnaval, avec défilé de chars, « Sandron Spaviron »..
  • le marché traditionnel le mardi matin,
  • le marché des antiquaires et collectionneurs, le premier samedi du mois.

Personnalités liées à San Pietro in Casale[modifier | modifier le code]

  • Giacomo Bulgarelli footballeur
  • Luigi Calori, anatomiste
  • Sandro Comini, musicien
  • Guido Frabboni, peintre et sculpteur
  • Giovan Battista Fabbri, footballeur et entraîneur
  • Daniele Piombi, présentateur
  • Umberto Sacchetti, ténor
  • Raimondo Rimondi, peintre et sculpteur

Sources[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]