Medicina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Medicina
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne 
Ville métropolitaine Bologne 
Code postal 40059
Code ISTAT 037037
Code cadastral F083
Préfixe tel. 051
Démographie
Gentilé medicinesi
Population 16 675 hab. (31-12-2010[1])
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 29′ 00″ nord, 11° 38′ 00″ est
Altitude Min. 25 m
Max. 25 m
Superficie 15 900 ha = 159 km2
Divers
Saint patron Santa Lucia
Fête patronale 13 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Medicina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Medicina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Medicina
Liens
Site web http://www.comune.medicina.bo.it
Map of comune of Medicina (province of Bologna, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Medicina (Midgénna en dialecte bolonais, Migìna dans la variante locale) est une commune italienne de la ville métropolitaine de Bologne dans la région Émilie-Romagne en Italie. Située à l'Est de la ville de Bologne, Medicina compte, en 2017, 16 774 habitants. Elle fait partie du Nuovo Circondario Imolese.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Medicina se trouve dans la plaine du Pô à une altitude variant de 8 à 34 mètres (25 m devant la mairie), sur la route nationale SS253 à 23 km à l’Est de Bologne et 49 km à l’Ouest de Ravenne, traversant les communes de Massa Lombarda (18 km) et Lugo (26 km). La route provinciale SP19 mène au Sud au raccordement autoroutier de la A14 Bologne-Ancône (6 km) et à la commune de Castel San Pietro Terme (10 km) sur la Via Emilia.
La partie nord de la ville est traversée par le Canal Émilien Romagnol (C.E.R) qui relie le fleuve Reno de Sant'Agostino (FE) au fleuve Uso vers Rimini.

Histoire[modifier | modifier le code]

Implantation d’origine pré-romaine, le territoire entourant la commune est caractérisé par le découpage régulier des terres, typique de la centuriation romaine. Au cours des siècles, Medicina fut sujette aux vicissitudes des grandes cités voisines de Bologne et Imola, aux convoitises expansionnistes des grandes familles, du Saint-Empire romain germanique à l’état pontifical. Le territoire de la commune fit également partie des possessions de Mathilde de Canossa.

En 1931, les mondine de Medicina se déclarent en grève: un geste d'opposition très fort au pouvoir fasciste de l'époque.

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, Medicina est une terre de Résistance. Un Décret du Président de la République du mois de juin 2008 attribue à la ville de Medicina la medaglia d'argento al Merito Civile. Medicina est libérée le 16 avril 1945 par les troupes alliées et les partisans.

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • Campanile,
  • Palazzo Prandi,
  • Villa Simoni-Pasi,
  • Billa Gennari et le parco delle mondine, doté de colonnette et petits lacs artificiels.
  • Il Quadrone, la réserve naturelle du hameau de Buda présente la faune et la flore typiques des zones humides.

Personnalités liées à Medicina[modifier | modifier le code]

Fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

  • Festa del Barbarossa, la fête de Barberousse, la troisième fin de semaine de septembre, avec "Palio della Serpe", "Convivium de lo Fuoco", Giostra delle Torri, Caursa dal dòdg e tri ;
  • Fête du Jumelage
  • Fête du printemps, premier dimanche du printemps,
  • Le marché du jeudi.

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie, artisanat et tertiaire ; l'agriculture intensive (surtout les patates et oignons typiquement locaux). Le hameu

Administration et Politique[modifier | modifier le code]

Les maires de la ville
Période Identité Étiquette Qualité
1975 1985 Luigi "Gino" Galvani Parti Communiste Italien - style="vertical-align: top" 1985 1999 Tiziano Tassoni Parti Communiste Italien - PDS - style="vertical-align: top" 1999 2009 Nara Rebecchi Démocrates de Gauche - style="vertical-align: top" 08/06/2009 en cours Onelio Rambaldi Parti Démocrate Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Solidement ancrée à gauche, Medicina a eu, de 1945 à 1989, des maires proches du Parti Communiste Italien, dont la ville était un bastion. Orlando Argentesi, maire dans l'immédiat après-guerre, et Argento Marangoni, maire dans les années '60, avaient participé à la Résistance.

Le Parti Socialiste italien et le Parti Social Démocrate italien étaient souvent alliés au PCI. La Démocratie Chrétienne, au contraire, n'a jamais participé au gouvernement de la ville, en restant à l'opposition jusqu'à la fin du siècle.

Anciens communistes, Nara Rebecchi et Onelio Rambaldi ont dirigé la ville en s'appuyant sur des majorités de centre-gauche, ouvertes aux catholiques, dans le socle de l'expérience nationale de L'Olivier, en excluant les forces communistes, Rifondazione comunista et le Parti des Communistes Italiens, depuis le Tournant de Bologne.

Lors des élections générales italiennes de 2013, Medicina vote majoritairement pour la coalition de centre-gauche dirigée par Pier Luigi Bersani (43%).

Lors des élections générales italiennes de 2018, le Mouvement 5 étoiles est la première force politique de la commune, avec 32,5% des suffrages, contre 30% pour le centre-gauche.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Buda, Crocetta, Fossatone, Fiorentina, Ganzanigo, Portonovo, San Martino, Sant'Antonio della Bassa Quaderna, Villa Fontana (le plus peuplé).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Argenta (Italie) (22 km), Budrio (11 km), Castel Guelfo di Bologna (6 km), Castel San Pietro Terme (10 km), Imola (15 km), Molinella (16 km), Ozzano dell'Emilia (14 km)

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
10 708 12 575 14 622 15 093 13 894 12 727 12 580 12 470 13 570
2011 - - - - - - - -
16 854 - - - - - - - -

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 1337 personnes, soit 8 % de la population résidente.
Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Cittadinanza Popolazione
1 Drapeau de la Roumanie Roumanie 367
2 Drapeau du Maroc Maroc 211
3 Drapeau du Pakistan Pakistan 116
3 Drapeau de la Tunisie Tunisie 112
5 Drapeau de l'Albanie Albanie 66
6 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 66

Jumelage[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luigi Samoggia, Veder lo dolce piano : guida di Medicina e del suo territorio, Medicina, éd. Comune di Medicina, 1994.

Note[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]