Carolus Souliaert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carolus SouliaertSwillaert
Swillart
Swilliart
Décès
Lieux de résidence Drapeau des Pays-Bas des Habsbourg Pays-Bas des Habsbourg
Activité principale compositeur
Style Polyphonie franco-flamande
chanson
motet
Années d'activité première moitié du XVIe siècle
Éditeurs Tielman Susato

Carolus Souliaert, Swillaert, Swillart ou Swilliart, compositeur de l'école franco-flamande de la Renaissance, actif dans la première moitié du XVIe siècle et mort en 1540.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Quelques chansons néerlandaises de Souliaert ou Swillaert ont été publiées par l'imprimeur et éditeur de musique anversois Tielman Susato.

Une mise en musique par un Carolus Swillart ou Swilliaert (l'orthographe du nom diffère dans les quatre voix) de la chanson Myn liefkens bruyn ooghen (Les Yeux bruns de mon amour) est insérée dans Het Ierste musyck Boexken de 1551.

Het tweeste musyck boexken, publié la même année, contient cinq chansons de Carolus Souliaert :

Een costerken op syn (Un sacristain sur son [...]) ;
Het soude een knecktken (Si un valet...) ;
Ick ghinck gisteravent (J'allai hier soir) ;
Ick truere/Druck en verdriet (Je suis affligé/Malheur et tristesse) ;
Wilt doch met (mit) maten drincken (Veuillez boire modérément).

En outre, De Souliaert, Susato publia un motet dans sa collection Liber Secundus ecclesiasticarum de 1553. Quelques œuvres sacrées sont conservées en manuscrit.

Ressources[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Fichiers vidéo sur YouTube :