Carlotta Ferrari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carlotta Ferrari
Carlotta Ferrari.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Italienne ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Maîtres
Genre artistique

Carlotta Ferrari, née le à Lodi et morte le à Bologne, est une compositrice italienne connue pour ses opéras.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlotta Ferrari est née à Lodi, Italie. Elle étudie le chant et le piano au conservatoire Giuseppe Verdi de Milan avec Giuseppina Strepponi. Elle est aussi l'élève d'Alberto Mazzucato et Pozzini.

Carlotta Ferrari écrit son premier opéra Ugo à l'âge de vingt ans. Face à un manque d'intérêt et un mépris du fait de son genre[1], elle lève des fonds pour la première production publique de son opéra à Lecco et le dirige elle-même. Après la réussite de sa Messe en 1868, le gouvernement lui commande un Requiem pour l'anniversaire de la mort du roi Charles Albert. L'œuvre sera exécutée à Turin le 22 juillet 1868. En avril 1875, Ferrari devient professeur honoraire de composition à l'Académie Philharmonique de Bologne, sur la recommandation d'Ambroise Thomas[2].

En plus des chansons et des opéras, elle publie une autobiographie et une œuvre en prose et en vers de quatre volumes intitulée Versi e prose à Bologne entre 1878 et 1882.

Elle meurt à Bologne[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Carlotta Ferrari a composé des opéras et des cantates et a été considérée comme un maître du canon. Elle a entre autres composé :

  • 1857 : Ugo, opéra créé le au théâtre de Sainte-Radegonde à Milan
  • 1866 : Sofia, opéra créé à Milan
  • 1868 : Messe
  • 1868 : Requiem, créé le à Turin
  • 1871 : Eleonora d'Arborea, opéra créé à Milan
  • Une cantate
  • Six canons à trois voix et piano
  • Douze canons à trois voix, publiés chez Breitkopf & Härtel
  • Six mélodies en forme de canon, publiées chez Ricordi
  • Non t'accostare all'urna, texte de Jacopo Vittorelli

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Carlotta Ferrari » (voir la liste des auteurs).
  1. Otto Ebel, Les femmes compositeurs de musique. Dictionnaire biographique, Paris, P. Rosier, (lire en ligne)
  2. (it) « Notiizie artistiche », Gazzetta Piemontese,‎ , p. 1
  3. Chiti, Patricia, Italian Art Songs of the Romantic Era,
  4. Julie Anne Sadie et Rhian Samuel, The Norton/Grove dictionary of women composers, , Digitized online by GoogleBooks (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]