Carl Poul Petersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carl Poul Petersen
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Carl Poul Petersen, né en à Copenhague, mort en à Montréal est un orfèvre et un joaillier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Poul Petersen est aussi connu sous le nom de Paul Petersen. Il réalise ses études et son apprentissage auprès du maître européen Georg Jensen. En 1929, il immigre au Canada[1] et s'établit avec son épouse à Montréal, où il travaille chez Henry Birks. Il ouvre son propre studio (1937-1939). En 1939, il retourne chez Birks. En 1944, il aménage son atelier et sa résidence sous le même toit, rue Mackay, Montréal[2]. À la fin des années 1940, il a la responsabilité de graver les noms sur la coupe Stanley. En 1962, la Ligue nationale de hockey lui commande une réplique de la coupe originale offerte par Lord Stanley en 1893. L'entreprise C.P. Petersen & Sons sera en activité jusqu'en 1979 avec la contribution de ses deux fils : Ole et John Paul[3].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Carl Poul Petersen, orfèvre, Musée des beaux-arts de Montréal, 2003

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Bonbonnière, vers 1943
  • Service à thé et à café (tulipes), vers 1943
  • Chandelier à quatre branches, vers 1945
  • Bonbonnière, vers 1950

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Gloria Lesser, « Carl Poul Petersen: Master Danish-Canadian Silversmith », Material Culture Review / Revue de la culture matérielle, vol. 43, no 1,‎ (ISSN 1927-9264, lire en ligne, consulté le 7 février 2019)
  2. René Villeneuve, « De la table au salon : Orfèvrerie canadienne du XXe siècle », Vernissage : Magazine du Musée des beaux-arts du Canada,‎ , p. 17-19
  3. Anne-Marie Bouchard, Art moderne du Québec : guide de collection, Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, (ISBN 978-2-551-26326-4), p. 114-115
  4. « Carl Poul Petersen | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org,

Liens externes[modifier | modifier le code]