Henry Birks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Birks en 1886

Henry Birks, né à Montréal, Québec le 30 novembre 1840 et décédé à Montréal le 16 avril 1928, était un homme d'affaires canadien, orfèvre et bijoutier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Birks obtient un diplôme du Montreal High School en 1856 et passe l'hiver suivant à Rivière-du-Loup pour perfectionner son français. Au printemps 1857, il travaille comme commis chez Savage and Lyman, une grande maison d'horlogers et de joailliers de Montréal. Le 1er mars 1879, il ouvre la première boutique Birks, rue Saint-Jacques, à Montréal avec 3 000 $ en poche. La vente de bijoux, de métal précieux, d'horloges et de montres lui rapporte 30 000 $ la première année. Après avoir enregistré une croissance de 25 % en 5 ans, il s'installe en 1885 dans des locaux plus spacieux situés sur la même rue.

En 1893, puisque trois de ses fils travaillent avec lui, le nom de la société devient Henry Birks et Fils. L'année suivante (en 1894), le magasin déménage dans un nouvel immeuble situé au coin des rues Sainte-Catherine et Union. L'immeuble Birks est toujours au Square Phillips et loge le siège social de la société. Depuis sa fondation en 1879, cinq générations successives de la famille Birks ont travaillé dans cette entreprise.

Birks est membre élu du Temple de la renommée des hommes d'affaires canadiens (Canadian Business Hall of Fame)[1].

Intérieur du magasin de bijoux et d'orfèvrerie de Messieurs Savage, Lyman & Co, rue Saint-Jacques

Source[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Canadian Business Hall of Fame, liste officielle.