Carl Herrera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl Herrera Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Carl Víctor Herrera Alleyne
Nationalité Drapeau du Venezuela Venezuela
Naissance (48 ans)
Trinité, Trinité-et-Tobago
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 98 kg (216 lb)
Situation en club
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1987-1989
1989-1990
Jacksonville Junior College
Cougars de Houston
Draft NBA
Année 1990
Position 30e
Franchise Heat de Miami
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1998-1999
1998-1999
1999-2001
2001-2002
2002
2003-2004
2004-2007
2007-2008
Real Madrid
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Grizzlies de Vancouver
Nuggets de Denver
Bravos de Portuguesa
T. de Carabobo
Delfines de Miranda
Cocodrilos de Caracas
T. de Carabobo
G. de Margarita
Guaros de Lara
-
4,4
7,5
4,7
6,8
1,9
8,0
2,9
1,5
2,5
-
-
-
-
-
-
-
Sélection en équipe nationale **
1989-2002 Drapeau : Venezuela Venezuela

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Carl Herrera, né le à Trinité, à Trinité-et-Tobago, est un ancien joueur vénézuélien de basket-ball. Il évolue au poste d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière de Carl Herrera débute en 1991 sous le maillot des Houston Rockets alors qu'au préalable, il avait été choisit par Miami au deuxième tour (30ème choix) de la draft 1990. Ses droits furent échangés pour les Houston Rockets qu'il intègre après une saison en Espagne, au Réal Madrid où il inscrit 13.2 pts et 7.6 rebs. Les Rockets qui avaient un oeil sur lui depuis sont passage à l'université de Houston, l'utilise d'abord sur de courtes périodes pour relayer les intérieurs Otis Thorpe, Hakeem Olajuwon dans une saison mi-figue mi-raisin (42v-40d) qui aura vu le départ du coach Don Chaney pour Rudy Tomjanovitch, ancien joueur all-star des Rockets. Lors de la saison 1992-1993, Herrera s'installe définitivement comme back up de Thorpe et, voit son temps de jeu augmenter passant de 13 à 22 minutes par match. Il tourne à 7.5 pts et 5.6 rebs, donne beaucoup d'énergie dans la raquette lorsque la "second unit" entre en jeu. Les Rockets se font éliminer lors des demi-finales de conférence face aux Sonics de Seattle (3-4). En 1993-1994, Herrera reste dans son rôle d'intimidateur intérieur dur et robuste. Tomjanovitch lui donne un peu moins de minutes que l'année précédente mais son rôle est essentiel car lorsque Olajuwon est sur le banc, il se doit d'apporter des points "in the pain" et de l'énergie en défense. Dans une saison complètement folle qui verra les Rockets triompher des Knicks en finale, Herrera est un joueur qui apporte de solides minutes (4.7 pts,3.8rebs). Désormais, le baroudeur Herrera est un champion nba. Lors de la saison suivante, Herrera hérite d'un rôle plus important puisqu'Otis Thorpe quitte les Rockets dans l'échange pour Clyde Drexler. Il retrouve un temps de jeu conséquent (22 minutes) en intégrant 26 fois le cinq majeur et rapportant 6.8 pts, 4.6 rebs et un très bon pourcentage 52.6%. En playoffs, malheureusement il se blesse à l'épaule et manque l'intégralité de ceux-ci. Contre toutes attentes, les Rockets réalise le back-to-back en "sweepant" les Orlando Magics de Shaquille O'neal. En 1995, les Spurs le recrutent en tant qu'unrestricted free agent. Il ne joue que 44 matches, encore gêné par une blessure, pour ses plus petites moyennes en carrière avec 1.9 pts et 1.8 rebs. Mais, l'année suivante, il prend sa revanche pour produire les stats les plus conséquentes de sa carrière dû à la blessure de David Robinson 8 pts, 4.5 rebs et 58 matches dans le starting five. Son pourcentage de réussite est, quant à lui, en forte baisse (43.3%). En 1997-1998, Herrera se retouve en bout de banc après le retour de Robinson et l'arrivée du rookie Tim Duncan. En 1998, il est échangé avec Felipe Lopez chez les Vancouver Grizzlies contre Antonio Daniels. Il ne joue que 4 matches sous ses nouvelles couleurs car blessé puis il est libéré de son contrat pour signer chez les Nuggets où il jouera 24 matches pour 2.5 pts et 2.3 rebs. Il décide par la suite de retourner sur sa terre natale, le Vénézuela où il jouera jusqu'en 2007-2008.Carl Herrera termine sa carrière nba avec 2 titres, beaucoup plus que certaines légendes nba comme Reggie Miller, Stockton, Barkley, etc...et même si son rôle aura été plutôt minime, on se souviendra de lui comme un guerrier toujours prêt a en découdre sous les paniers, fier d'être un Rockets, l'équipe qui lui aura donné sa chance, lui, le premier Vénézuelien à évoluer en NBA.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]